-- -- -- / -- -- --
Nationale

Réunion des vétérinaires à Constantine: Une halte sur la sécurité alimentaire

Réunion des vétérinaires à Constantine: Une halte sur la sécurité alimentaire

L’Association des vétérinaires praticiens privés de Constantine a organisé les 28 et 29 avril dernier, à l’hôtel Novotel, une rencontre nationale sur la médecine vétérinaire.
Cette rencontre, qui se tient à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale dédiée à ce métier, s’est achevée par la tenue de quatre ateliers auxquels ont été conviés près de deux cents vétérinaires venus des quatre coins du pays.

La deuxième journée de ce rendez-vous, tenue sous le thème « Organisation de la profession vétérinaire face aux défis de la sécurité alimentaire et de la sécurité sanitaire des aliments de bétail », a été consacrée à quatre ateliers de formation organisés au niveau de l’Institut des sciences vétérinaires d’El-Baaraouya, dans la commune de Khroub. Parmi les thèmes choisis, celui relatif aux maladies des pieds des  vaches laitières, très répandues dans le milieu des éleveurs, a été largement développé par les participants. Ce problème médical auquel sont souvent confrontés les vétérinaires, et qui touche souvent les vaches laitières, est connu sous le nom de « boiterie bovine ».
Son origine peut aussi bien être infectieuse que non infectieuse (mécanique).
L’autre thème choisi pour ces ateliers est celui relatif à l’alimentation saine et équilibrée des vaches laitières.
Une nécessité pour l’amélioration de la productivité de ce type de bovins.
Un autre sujet a été abordé à cette occasion, à savoir la nécessité de développer le diagnostic des maladies animales par l’utilisation de matériels sophistiqués, dont l’échographe.
Abdessamad Zeghnouf, président de l’association initiatrice de l’événement, s’est dit très satisfait de la tenue de la quatrième édition de cette rencontre.
Il a d’ailleurs déclaré en marge du rendez-vous : « Les thèmes choisis pour ce rendez-vous ont été développés en présence d’un grand nombre de vétérinaires. Nous avons pu exposer plusieurs axes liés à la pratique de la profession, dont ceux relatifs au volet juridique ».
La première journée de ce rendez-vous a été en effet l’occasion pour les présents de développer trois axes essentiels liés au métier. Six conférenciers ont ainsi pu exposer certains problèmes liés à la pratique de la médecine vétérinaire ainsi qu’à d’autres relatifs à la prise en charge médicale des bovins notamment.
« L’histoire de la création de l’enseignement vétérinaire au niveau mondial », « Le cas de l’Algérie », Le rôle de la profession vétérinaire dans le développement durable » ainsi que « L’amélioration de la productivité de la filière avicole » ont été autant de thèmes développés par des docteurs vétérinaires durant la matinée.
Dans l’après-midi, l’aspect juridique lié à la profession a été revisité par les conférenciers. Ainsi, le projet de loi de l’Ordre des vétérinaires algériens et le cadre juridique de la pratique de la médecine vétérinaire ont été abordés et discutés par les participants à cette rencontre.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email