-- -- -- / -- -- --
Culture

Musée maritime d’Alger: un témoin vivant du passé d’El-Djazaïr

Musée maritime d’Alger: un témoin vivant du passé d’El-Djazaïr

Le Musée national maritime d’Alger se veut un miroir fidèle du passé d’El-Djazaïr, tourné résolument vers la mer. Mieux encore, il se trouve sur un site hautement historique, à l’Amirauté, base des forces navales.

En effet, l’Amirauté se distingue par la présence d’un joyau architectural qui est la digue reliant les îlots ayant donné le nom à la ville d’Alger. Cette digue est impressionnante par ses qualités architecturales. S’étendant sur 250 mètres, elle est édifiée en pleine mer. Elle est structurée par d’immenses voûtes de dix mètres de haut. Construite il y a plus de 2 siècles, en 1814, elle est le témoin d’un ouvrage indestructible, bravant, par mauvais temps, les assauts furieux des vagues pouvant atteindre 6 mètres de haut. Son invincibilité tranche avec la fragilité de la jetée construite par la colonisation et présentant de dangereuses fissures.

Cette digue est embellie par les pavés d’origine de son sol et par la présence d’une fontaine, une héritière de celles de La Casbah. Elle reflète le génie des bâtisseurs algériens utilisant des matériaux locaux, des pierres gigantesques de Tamantafoust, de l’autre bout de la baie d’Alger.

C’est Amel Mokrani qui gère le Musée national maritime d’Alger. Elle a fait des études d’archéologie à la Sorbonne, à Paris, où elle a soutenu une thèse de doctorat. Elle aurait pu travailler sous d’autres cieux avec ce diplôme mais elle a fait le choix de servir son pays, l’Algérie. Mme Mokrani, pour enrichir son musée, projette de reconstituer un exemplaire du bateau algérien, le Chebek, un voilier super rapide, très maniable, qui a sillonné la mer Méditerranée de long en large, allant même jusqu’à l’Atlantique et la mer du Nord. Actuellement, son musée est un témoin vivant d’El-Djazaïr des époques préhistorique, antique, romaine et musulmane. Ce musée abrite, d’autre part, un compartiment réservé aux outils de fabrication de navires et de matériel de pêche de toutes les époques. Mme Mokrani organise régulièrement des conférences, des rencontres, des journées d’étude dans son musée. Il est ouvert maintenant, comme tous les autres, suite au déconfinement partiel. Comme il est situé dans une zone militaire, il faut une autorisation spéciale pour les visiteurs. Celle-ci est obtenue après une demande faite aux autorités des forces navales.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email