Une communauté d’avenir partagé pour l’humanité: la proposition chinoise pour un avenir meilleur – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Algérie-Chine

Une communauté d’avenir partagé pour l’humanité: la proposition chinoise pour un avenir meilleur

Une communauté d’avenir partagé pour l’humanité: la proposition chinoise pour un avenir meilleur
LI Jian, Ambassadeur de Chine en Algérie.

Avec l’évolution de la société humaine jusqu’à nos jours, les marchés sont devenus des marchés mondiaux, l’histoire est devenue une histoire mondiale et la communauté internationale est devenue un « village mondial ».

Dans le même temps, de nombreuses personnes pourraient s’interroger : dans ce monde, les choses sont-elles décidées selon la puissance d’un pays particulier ou selon les buts et principes de la Charte des Nations unies?

L’ordre international est-il défini par quelques pays ou est-il régi par tous les pays ? La modernisation est-elle le privilège de quelques pays ou le droit légitime de tous les pays ? La construction de la communauté d’avenir partagé pour l’humanité est la réponse pour toutes ces questions à caractère universel et fondamental, en affirmant que tous les pays, grands ou petits, sont des membres égaux de la communauté internationale et qu’ils devraient tous assumer leur part de responsabilité et jouir des droits équitables. La communauté internationale devrait être une communauté d’avenir partagé caractérisée par la coexistence pacifique, l’équité et la justice, et la coopération gagnant-gagnant.

Il y a dix ans, le Président chinois XI Jinping a lancé l’initiative de construire une communauté d’avenir partagé pour l’humanité, répondant ainsi à une question posée par le monde, l’histoire et l’époque : « Où va l’humanité ? »

Sa proposition éclaire la voie à suivre alors que le monde est à la recherche de solutions, et représente la contribution de la Chine aux efforts mondiaux pour protéger notre maison commune et créer un avenir meilleur caractérisé par une prospérité pour tous.

Au cours des dix dernières années, le concept de la communauté d’avenir partagé pour l’humanité s’est sans cesse enrichi, ses pratiques diplomatiques ont donné des résultats spectaculaires, et le consensus international s’est de plus en plus élargi, devenant ainsi une grande bannière qui indique la voie à suivre pour notre époque et pour l’humanité. Il y a quelques jours, la Chine a publié un livre blanc intitulé « Une communauté d’avenir partagé pour l’humanité : les propositions et actions de la Chine ».

Le livre blanc indique que dans le monde d’aujourd’hui où coexistent espoirs et défis, l’humanité se trouve au carrefour de l’histoire, et que le choix est crucial. L’interdépendance est la tendance historique, les défis mondiaux nécessitent une réponse mondiale et la nouvelle ère appelle de nouvelles idées.

Dans ce contexte est né le concept de la construction d’une communauté d’avenir partagé pour l’humanité, qui introduit une nouvelle approche des relations internationales caractérisée par la coopération mondiale, la justice et l’équité, met en évidence les nouvelles caractéristiques de la gouvernance mondiale que sont l’ouverture et l’inclusion, l’équité et la justice, la coexistence harmonieuse, la diversité et l’enrichissement mutuel, ainsi que l’unité et la coopération.

Ce concept vise à établir des partenariats selon lesquels les pays se traitent d’égal à égal, s’engagent dans des consultations approfondies et renforcent la compréhension mutuelle, à créer un environnement de sécurité caractérisé par l’équité, la justice, et des efforts conjoints et des intérêts partagés, à promouvoir un développement ouvert, innovant et inclusif qui profite à tous, à accroître les échanges entre les civilisations afin de promouvoir l’harmonie, l’inclusion et le respect des différences, et à construire un écosystème qui donne la priorité à la Mère Nature et au développement vert, pour construire un monde ouvert, inclusif, propre et beau qui jouit d’une paix durable, d’une sécurité commune et d’une prospérité partagée.

Le livre blanc souligne que le concept de la communauté d’avenir partagé pour l’humanité hérite du noyau spirituel de la culture traditionnelle chinoise, montre la vision globale du Parti communiste chinois pour rechercher le progrès pour la Chine tout en profitant au reste du monde, assurer une bonne vie au peuple chinois en aidant les autres peuples à vivre dans le bien-être, et finalement contribuer davantage à l’humanité.

Il développe la politique étrangère indépendante et pacifique de la Chine nouvelle et la diplomatie chinoise de la nouvelle ère qui se caractérise par la paix, le développement, la coopération et le gagnant-gagnant, intègre les réalisations exceptionnelles des autres civilisations, témoignant ainsi des traditions historiques de la Chine, des caractéristiques de notre temps et des sens culturels très riches.

Pour construire la communauté d’avenir partagé pour l’humanité, nous devrions aller de l’avant avec un nouveau modèle de mondialisation économique, suivre une voie de développement pacifique, favoriser un nouveau type de relations internationales, pratiquer un véritable multilatéralisme et promouvoir les valeurs communes de l’humanité.

Pour ce faire, la Chine s’efforce de promouvoir une coopération de qualité dans le cadre de l’Initiative de la Ceinture et la Route, poursuit la mise en œuvre de l’Initiative pour le développement mondial, de l’Initiative pour la sécurité mondiale et de l’Initiative pour la civilisation mondiale, et a proposé une série d’initiatives régionales, bilatérales et multisectorielles sur la construction de communauté d’avenir partagé. Nous sommes convaincus que, guidé par ce concept qui est un symbole de l’avenir brillant, les amis et partenaires qui soutiendront ces initiatives deviendront plus nombreux, et que les perspectives pour construire un nouvel ordre équitable, juste et raisonnable deviendront de plus en plus brillantes.

Pionnière dans le soutien, la participation et la mise en pratique du concept de la communauté d’avenir partagé pour l’humanité, l’Algérie a toujours apprécié et répondu à ce concept dans les cadres bilatéraux et multilatéraux, en participant activement à la promotion de la construction d’une communauté d’avenir Chine-Afrique, en soutenant l’initiative « Travailler par tous les moyens pour que la Chine et les pays arabes édifient un avenir commun sous la nouvelle ère », en espérant adhérer à l’Organisation de coopération de Shanghai et à d’autres organismes promouvant la communauté d’avenir partagé avec les pays voisins de Chine, en soutenant les « Trois initiatives mondiales » et en rejoignant le Groupe des amis de l’Initiative pour le développement mondial en tant que membre fondateur.

L’Algérie est un partenaire important dans la construction conjointe de « la Ceinture et la Route ». Dans ce cadre là, la Chine et l’Algérie ont déjà signé un mémorandum d’entente et un plan d’action, et l’Autoroute est-ouest, la grande Mosquée d’Alger et le Complexe olympique d’Oran sont tous des projets phares qui relèvent de cette coopération.

Face à des changements majeurs jamais connus depuis un siècle, la Chine et l’Algérie restent toujours partisans et exportateurs de la paix, adhèrent résolument aux principes de l’indépendance et de la souveraineté, s’opposent fermement à toute ingérence dans les affaires intérieures des autres pays, à l’hégémonie et à la suprématie, soutiennent carrément le multilatéralisme et prônent le règlement des différends internationaux par des moyens pacifiques et le renforcement des échanges et la compréhension mutuelle entre les civilisations, et conjuguent leurs efforts pour promouvoir la construction d’un nouvel ordre international plus juste et équitable.

La Chine et l’Algérie se sont soutenues et entraidées pendant la période de la Covid-19, interprétant de manière vivante le concept de la communauté de santé commune pour l’humanité. La Chine et l’Algérie partagent l’une avec l’autre les responsabilités et les opportunités et s’efforcent ensemble de promouvoir le développement et la paix, devenant ainsi un modèle dans la construction de la communauté d’avenir partagé pour toute la communauté internationale.

A l’avenir, divers problèmes anciens et nouveaux et des conflits complexes continueront à se chevaucher et à s’entrecroiser, et des facteurs d’instabilité et d’incertitude continueront à peser sur le développement mondial. La construction de la communauté d’avenir partagé pour l’humanité serait le plus grand dénominateur commun des concepts de développement de tous les pays, le choix inévitable pour suivre les lois de l’histoire et promouvoir le développement humain et la bonne direction pour se conformer à la tendance de l’époque et améliorer la gouvernance mondiale, et elle apportera certainement plus de stabilité et de certitude à ce monde en pleine mutation.

La Chine est prête à coopérer avec toutes les autres parties, y compris l’Algérie, à faire preuve de solidarité et à porter haut le drapeau de la communauté d’avenir partagé pour l’humanité, pour jouer un rôle plus important dans le développement et le progrès de toute l’humanité.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email