-- -- -- / -- -- --
Nationale

Tebboune aux travailleurs : une Algérie sans corruption et sans haine

Tebboune aux travailleurs : une Algérie sans corruption et sans haine

Le gouvernement est déterminé à «mettre les bouchées doubles» afin de faire face aux  répercussions de la pandémie de la Covid-19 et prendre en charge les catégories des travailleurs dont la situation socio-économique est sensiblement affectée. C’est ce qu’a affirmé ce mercredi le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, dans un message adressé à l’occasion du 50e anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures et la création de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), lu en son nom par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, à Hassi R’Mel, dans la wilaya de Laghouat.

«Nous sommes déterminés à accélérer le rythme de traitement des répercussions sociales et la prise en charge progressive des travailleurs dont la situation socio-économique a été significativement impactée par la pandémie», indique le président de la République.
Il souligne, dans ce sens, que «les autorités publiques veilleront constamment à l’application des décisions prises», faisant allusion aux mesures engagées par l’Etat dans le cadre de l’allègement de la souffrance de larges pans de la société due à une double crise, économique et sanitaire, qui sévit depuis une année.
Tout en rappelant sa volonté de «construire une nouvelle République sans corruption ni haine», le chef de l’Etat appelle la Centrale syndicale à «renforcer le front social» et à «le prémunir contre toute tentative d’exploitation de la conjoncture économique difficile».
«L’Union générale de travailleurs algériens, cette organisation prestigieuse connue pour sa longue tradition de lutte et de militantisme, est appelée en cette conjoncture, marquée par une situation économique difficile et la propagation de la pandémie de Covid-19 et leurs retombées sur la situation sociale de larges catégories de travailleurs, à adhérer aux  efforts visant le renforcement et l’immunisation du front social contre les tentatives d’exploitation insidieuse de cette situation», ajoute-t-il.
Par ailleurs, le président de la République a affirmé les orientations du gouvernement, décidé à asseoir une nouvelle politique énergétique basée sur les énergies renouvelables, affichant sa satisfaction quant à la cadence des travaux de recherche et d’exploration accomplis dans le domaine des énergies conventionnelles.
«L’Algérie a fait de ses politiques énergétiques une priorité à même de faire de la transition énergétique un pivot de sa stratégie globale de développement, en optant pour une base industrielle en adéquation avec des matériaux naturels et les ressources humaines nécessaires. Ce choix lui permettra de devenir, dans les prochaines années, un leader en énergie solaire», assure le Président.
Ainsi, les énergies renouvelables seront l’une des dynamiques principales que le gouvernement envisage d’insuffler en vue de mettre en branle la machine économique, et ce en sus du secteur des mines, celui de l’industrie pharmaceutique, non sans faire valoir l’apport des start-up dans le développement du tissu économique national.
Concernant la production et la consommation des énergies fossiles, seule l’augmentation de la production avec une rationalisation de la consommation pourrait ouvrir la voie à de nouvelles perspectives, à travers la redynamisation des activités de l’industrie de la pétrochimie, précise le Président dans son message.
«Nous œuvrerons aussi à renouveler nos réserves en  pétrole et de gaz ainsi qu’au développement de l’industrie de la transformation», explique-t-il.
Pour ce faire, le gouvernement a adopté, poursuit-il, un programme de travail économique accompagné d’une batterie de mesures visant à encourager les activités industrielles liées au secteur de l’énergie. Cela permettra, estime le Président, de créer de la richesse au niveau local et des postes d’emploi.  Malgré les circonstances si particulières, le chef de l’Etat, note que l’année 2020 a vu plusieurs réalisations et le lancement de nombreux chantiers inscrits dans les priorités du programme du gouvernement, notamment la simplification des procédures administratives au profit des opérateurs économiques.

 

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email