-- -- -- / -- -- --
Nationale

Visite de Caseneuve en Algerie: visas et terrorisme au programme

Visite de Caseneuve en Algerie: visas et terrorisme  au programme

Le ministre français de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a entamé hier une visite de deux jours en Algérie à l’invitation des autorités algériennes.

Il sera reçu par le Premier ministre Abdelmalek Sellal, son homologue, Tayeb Belaïz, et le ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa, avant de se rendre « en visite privée » à Oran, précise l’ambassade de France à Alger. Au programme des discussions avec les responsables algériens : la coordination de la lutte antiterroriste ainsi que la menace que représentent les volontaires partis combattre en Syrie et en Irak dans les rangs de Daech.

La question de la facilitation de la mobilité et du séjour des Algériens en France et des Français en Algérie figure à l’ordre du jour, ainsi que le « renforcement de la coopération » en matière de sécurité intérieure et de protection civile. Autre point soulevé : la formation des imams algériens appelés à exercer leur activité en France. Sujet inévitable à chaque rencontre entre responsables français et algériens, la question de la délivrance des visas aux ressortissants algériens est évoquée. La question des mouvements terroristes activant dans la bande sahélo-sahélienne sera aussi abordée par les deux ministres puisque le chef des services de renseignements français sera du voyage, dit-on.

La visite donnera lieu à des échanges approfondis pour renforcer la coopération déjà très riche en matière de sécurité intérieure et de protection civile, ainsi que dans le domaine de la formation des imams algériens appelés à exercer leur activité en France. S’agissant de la sécurité intérieure, la visite de Cazeneuve est censée donner lieu à « un échange approfondi » entre Paris et Alger dans le domaine de la lutte antiterroriste.

La France et l’Algérie étant directement concernées par l’instabilité qui caractérise la région en raison de la guerre civile qui fait rage en Libye et de la prolifération des groupes terroristes armés au Nord-Mali où un otage français vient d’être libéré contre la libération par Bamako de quatre prisonniers membres d’Al-Qaïda. Troisième et dernier point inscrit à l’ordre du jour de la visite du ministre de l’Intérieur, la formation des imams appelés à être détachés en France par le ministère des Affaires religieuses.

Une formation qui devrait être axée sur la maîtrise de la langue française, mais aussi sur le contenu du message que ces imams devront diffuser lors de leurs prêches outre-mer. Le Premier ministre français, Manuel Valls, devrait également se rendre à Alger pour une visite officielle dans le courant de 2015.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email