-- -- -- / -- -- --
Nationale

Treize membres d’un dangereux réseau arrêtés à Bougara

Treize membres d’un dangereux réseau arrêtés à Bougara

Le réseau est constitué de 13 membres, tous des jeunes. Il agissait sur l’axe Alger, Boufarik, Bougara et Sidi Moussa, et ce en utilisant des motos et des camions pour agresser les citoyens.
Treize dangereux malfaiteurs âgés entre 20 et 43 ans ont été interpellés durant l’Aïd El- Adha, suite à une enquête des gendarmes de la brigade de Bougara relevant du groupement de Blida, a rapporté un communiqué de la Gendarmerie nationale. Les treize membres sont impliqués dans des dizaines d’agressions contre les citoyens, dans des cambriolages de maisons, des vols de cheptels, de bijoux et d’argent perpétrés sur l’axe Alger, Boufarik, Bougara et Sidi Moussa. Selon la gendarmerie, les membres de ce réseau sont tous des repris de justice déjà condamnés pour les mêmes motifs.

L’affaire a commencé, selon la Gendarmerie, lorsque les gendarmes de Bougara ont appris, suite à des appels reçus sur le numéro vert 10 55, l’existence du groupe de malfaiteurs qui agressaient les citoyens avec des armes blanches. Entamant une enquête, les gendarmes se sont déplacés à Bougara (le lieu où les agressions sont signalées). Les gendarmes, note le communiqué, ont procédé à des perquisitions de domiciles à Larbaâ, Boufarik et Bougara où s’étaient réfugiés les malfaiteurs. Au cours des perquisitions, tous les assaillants ont été arrêtés, indique la gendarmerie. Leur âge varie entre 20 ans et 43 ans. Les fouilles dans les maisons ont permis également la saisie de 36 millions de centimes, d’un appareil transmetteur numérique, d’un PC, de dizaines de téléphones mobiles, le tout provenant de vols commis auprès des victimes, de deux motos et d’un camion qui servaient dans les agressions et le transport de moutons après chaque vol. Soumis à des interrogatoires, les dangereux agresseurs ont avoué leurs dizaines de forfaits commis contre les citoyens sur l’axe Alger, Boufarik, Oued Slama, Sidi Moussa et Bougara.

La Gendarmerie a précisé que les malfaiteurs ont révélé qu’ils agissaient pendant la nuit, un moment très favorable, vu l’obscurité, pour exécuter leurs forfaits et surtout pour voler des ovins appartenant à des éleveurs. A noter que le vol de cheptels a surtout concerné en grande partie la commune de Bougara, car c’est là que se trouvent la plupart des éleveurs. Par ailleurs, la Gendarmerie a indiqué que deux autres membres du réseau demeurent en fuite et les recherches en vue de les interpeller demeurent actives.

Les treize mis en cause ont été traduits devant le procureur de la République de Bougara qui a ordonné leur placement sous mandat de dépôt, conclut le communiqué de la Gendarmerie nationale.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email