-- -- -- / -- -- --
MENASahel

Sahara occidental: Les positions marocaines pilonnées par l’ALPS

Sahara occidental: Les positions marocaines pilonnées par l’ALPS

L’armée populaire de libération sahraouie poursuit toujours ses attaques contre les positions marocaines dans le mur de la honte. L’armée d’occupation marocaine a subi des pertes humaines et matérielles.

Selon le communiqué militaire numéro 08 relayé par l’agence de presse sahraouie (SPS), les attaques ont causé des pertes humaines et matérielles dans les rangs de l’armée d’occupation marocaine.

Les bombardements ont également visé les “retranchements des forces d’invasion marocaines dans la région d’Oum Adakane dans le secteur de Bakari”, en faisant reculer les bases d’occupation dans la région d’El Rous Essebti, dans le secteur de Mahbes, ajoute le communiqué militaire.

Outre ces positions, les zones d’Ichdhimiya et Oum Lakta dans le secteur de Mahbas ont été la cible de violents bombardements et à un autre bombardement visant la zone d’Aklebat Al-Akkaya dans le secteur d’Aousserd.

Concernant les attaques lancées par l’ALPS ce vendredi, “de violents bombardements ont été menés contre la zone de Ross Odi ou Rukba dans le secteur de Mahbas, et un autre bombardement a visé la zone de Rus Fudra Al-Tamat dans le secteur de Hawza”.

L’APLS poursuit ses attaques intensives contre les positions des forces d’occupation marocaines depuis vendredi dernier, après que ces dernières ont violé l’accord de cessez-le-feu en attaquant des civils sahraouis sans défense, qui manifestaient pacifiquement devant la brèche illégale d’El-Guerguerat.

Par ailleurs, le directeur du bureau de la communauté sahraouie établie en Europe, Ibrahim el Kherrachi, a affirmé que la communauté sahraouie à travers l’Europe était entièrement prête à rejoindre la lutte armée.

“La communauté sahraouie établie en Espagne, en France et dans tous les pays européens demande à rejoindre les sites de lutte et de combat dans les champs d’honneur pour libérer la Patrie”, a déclaré M. El-Kherachi à l’Aps.

Le bureau de la communauté en Europe reçoit quotidiennement des appels téléphoniques des jeunes sahraouis et des différentes catégories de la communauté pour exprimer leur “solidarité et leur disposition à se sacrifier pour libérer le pays du régime marocain barbare”, a-t-il précisé.

“La pandémie de Covid-19, qui a perturbé la navigation aérienne et maritime, a empêché la communauté de se retrouver sur le champs de bataille” , a-t-il soutenu ajoutant: “nous attendons, en coordination avec les autorités sahraouies, de faciliter l’arrivée de volontaires, hommes et femmes, de la communauté pour rejoindre les rangs de l’armée sahraouie”.

Le même responsable a rappelé que la communauté était aux premiers rangs durant la première guerre de libération qui a débuté à cette époque depuis l’Espagne et la France. “Aujourd’hui, la communauté est déterminée à être au cœur de la deuxième étape de la guerre de libération.”

Lire aussi Agression d’El-Guerguerat: Le Polisario hausse le ton

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email