-- -- -- / -- -- --
Nationale

Rentrée scolaire : Près de 200 000 élèves à Béjaïa

Rentrée scolaire : Près de 200 000 élèves à Béjaïa

Après les enseignants, les élèves reprennent le chemin de l’école dans la wilaya de Béjaïa, à l’instar d’ailleurs du reste du pays. Certains rejoignent les bancs de l’école pour la première fois. Et ils sont 16 208 élèves sur un total de 91 200 pour le cycle primaire et sur un total de 195 883 élèves au niveau des trois paliers de l’éducation à Béjaïa. Les élèves du primaire seront encadrés par 4 845 instituteurs.

Pour le palier moyen, il est attendu 60 906 élèves dont plus de 12 906 sont nouveaux. Ces élèves seront encadrés par 4 688 professeurs dont 95 nouvellement recrutés. Dans le secondaire, on y trouvera 43 704 lycéens qui évolueront dans les 54 établissements de la wilaya. Parmi eux il y a 11 022 nouveaux.

Le nombre d’encadreurs dans les lycées est estimé à 2 976 enseignants cette année, selon les chiffres de la direction de l’éducation. En matière de nouvelles structures, on enregistre deux établissements cette année : un CEM à Aït R’zine dans la daïra d’Ighil-Ali et un lycée à Lotta.

S’agissant du lycée d’Aït Smaïl dont l’ouverture était prévue pour l’actuelle rentrée scolaire, son inauguration pourrait être ajournée au 2e trimestre de l’année scolaire en cours. Trois entreprises sont sur les lieux. Elles y mènent des travaux pour sa livraison le plus rapidement possible. Une commission mixte sera installée très prochainement pour décider de la date de l’inauguration de ce nouveau lycée qui va accueillir plus de 600 élèves inscrits dans les établissements de la région. Des établissements qui seront soulagés sur le plan de la surcharge des classes comme l’ont souhaité les enseignants. L’inauguration de cet établissement a fait l’objet d’une polémique ces derniers jours entre l’APC, la DE et la wilaya.

A noter aussi que deux autres lycées sont en travaux à Bouhamaza et à Sidi-Ali Labhar. Leur inauguration était prévue lors de la rentrée scolaire en cours. Cependant elle est ajournée à cause des retards accusés dans les travaux. A noter que le lycée de Bouhamza fait face à des oppositions citoyennes qui réclament des indemnisations des terrains expropriés.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email