-- -- -- / -- -- --
Nationale

Rachid Nekkaz interpellé pour «attroupement illicite»

Rachid Nekkaz interpellé pour «attroupement illicite»

M. Rachid Nekkaz ancien candidat à la candidature à l’élection présidentielle d’avril dernier 2014 a été arrêté jeudi dernier par la police à Seddouk, dans la wilaya de Béjaïa pour « attroupement illicite ».

Il est placé en garde vue au commissariat de la ville et sera présenté devant le parquet d’Akbou ce matin à 9h », a-t-on appris. M. Nekkaz, s’est rendu jeudi à Seddouk pour inviter les citoyens à adhérer à la marche qu’il veut organiser sur Alger le 28 novembre, pour réclamer un changement pacifique », nous dit-on.

Dans un communiqué de presse, le bureau de Béjaïa de la ligue Algérienne des droits de l’homme (LADDH), affirme « suivre de très près cette affaire et dénonce les atteintes au droit de réunion et d’expression pourtant garanties par les textes de la république ».

La LADDH de Béjaïa interpelle le parquet et demande « sa libération immédiate et la levée de la poursuite judiciaire et rappelle au même temps le respect des droits fondamentaux et des instruments internationaux des droits de l’homme ratifiés par l’Algérie ». 

Selon le rédacteur du communiqué, « il n’y a pas eu d’attroupement ; il s’agit d’une qualification, car il était à la rencontre des citoyens et il a tous les droits de s’exprimer, de se déplacer dans le territoire algérien, de rencontrer et de discuter avec des citoyens ».

« Ce sont tous des droits garantis par la Constitution et le pacte international des droits politiques et civils ratifié par l’Algérie en 1989 », souligne-t-on. La LADDH affirme, par ailleurs, qu’ « un collectif d’avocats est déjà désigné pour assurer sa défense ». 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email