-- -- -- / -- -- --
Nationale

Protection civile: 3 778 diplômés dont des étudiants africains

Protection civile: 3 778 diplômés dont des étudiants africains

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, M. Tayeb Belaïz, a présidé hier, à l’Unité nationale d’instruction de Dar El-Beïda, en compagnie du directeur général de la Protection civile, le colonel Mustapha Lehbiri, la cérémonie de sortie de la 13e promotion des médecins-lieutenants, la 45e promotion des sous-lieutenants et de la 43e promotion des agents de la Protection civile, baptisées du nom du cinéaste et militant de première heure de cause nationale, René Vautier.

Une gerbe de fleurs a été déposée à la mémoire des victimes du devoir professionnel. Le ministre de l’Intérieur a aussi passé en revue les différentes promotions sortantes, composées respectivement de 16 médecins-lieutenants, 74 sous-lieutenants et 3 688 agents répartis à travers les 6 annexes de formations de l’Ecole nationale de la Protection civile (Alger, Oum El-Bouaghi, Mostaganem, Sidi Bel Abbès, Annaba et Laghouat).

Les trois promotions concernent 3 778 diplômés, dont des étudiants de nationalités africaines. Les nouveaux éléments de la Protection civile ont été initiés au secourisme, à l’extinction de tous types de feu, au sauvetage, à la prévention, à la manipulation des produits chimiques dangereux, à la gestion opérationnelle et au commandement, ainsi qu’au secourisme dans des zones à haut risque.

Rappelons que le ministre de l’Intérieur a mis en place en 2014 une feuille de route de la stratégie sécuritaire, qui consiste en la réorganisation des corps reconstitués, leur modernisation, l’amélioration de la couverture opérationnelle, l’utilisation de nouvelles technologies, le renforcement des moyens de lutte contre le terrorisme et la criminalité. 

Une formation théorique et pratique allant de 10 à 24 mois selon le grade (10 mois pour les médecins-lieutenants, 12 mois pour les lieutenants, 12 mois pour les lieutenants détenteurs d’une licence universitaire et 24 mois pour les DEUA, 12 mois pour les agents) a été dispensée aux nouvelles recrues.

La cérémonie de sortie de la 13e promotion, baptisée du nom de René Vautier, a été marquée notamment par des manœuvres que la pluie et le froid ont rendues réelles, de différentes équipes du corps de la Protection civile intervenant dans des accidents de la route, la lutte contre les incendies, l’évacuation des personnes en danger et dans des catastrophes naturelles.

Militant de la première heure en faveur des causes justes, René Vautier (1928-2015) avait soutenu la lutte armée pour l’indépendance de l’Algérie en lui consacrant plusieurs de ses films.

Diplômé de l’Institut de production cinématographique à 21 ans, il réalise son premier film Afrique 50 qui sera interdit pendant plus de 40 ans. Celui-ci sera suivi d’autres films qui le consacreront dans son engagement.

René Vautier a créé le Centre audiovisuel d’Alger qui a formé de nombreux cinéastes algériens connus. Il a poursuivi son combat en faveur des peuples opprimés et des causes justes jusqu’à sa mort au début de l’année en cours.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email