-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

Près de 4,5 milliards DA pour la prise en charge du cancer en 2016 à l’EHU d’Oran

Près de 4,5 milliards DA pour la prise en charge du cancer en 2016 à l’EHU d’Oran

Environ 4,5 milliards DA ont été alloués, par l’EHU “1er novembre 1954” d’Oran, à la prise en charge du cancer en 2016, a annoncé le directeur général de cette structure, en marge de “la 1ère rencontre de management médical et administratif des pôles”.

M. Mohamed Mansouri a souligné “la prise en charge du cancer coûte très cher. Nous avons dépensé en 2015 plus de 3 milliards DA pour ce volet. Pour cette année, nous lui avons consacré 4,5 milliards DA”. Cette enveloppe a été consacrée pour améliorer la prise en charge des patients atteints du cancer, qui viennent de toute la région de l’Oranie, et ce en utilisant les techniques et les équipements de pointe, a-t-il noté.

De son coté, le chef de service oncologie à l’EHU, le Pr Yamouni Mohamed a estimé que “beaucoup de choses ont été faites en matière de prise en charge du cancer. Toutefois, il reste encore un long chemin à parcourir”. 

En 2015, le service d’oncologie de l’EHU d’Oran a enregistré 743 nouveaux cas, presque le triple de ce qui a été recensé en 2014 (250 cas), en plus de 14.000 consultations en hôpital du jour. Un petit service de cinq lits a été aménagé au niveau des urgences pour traiter les malades atteints du cancer (leur faire de la transfusion sanguine, de la ponction d’ascite, calmer la douleur, à). Plus de 1.764 cas y ont été traités en 2015.
Un nouveau service de 25 lits est en cours d’équipement et sera opérationnel d’ici le mois d’avril, a-t-il ajouté. “Cette nouvelle structure nous permettra de prendre en charge les cas de cancer pour toute une durée d’hospitalisation”, a-t-il souligné.
Pour sa part, le chef de service de gynécologie obstétrique, Pr Chafi Belkacem a indiqué que sur 987 Hospitalisations, 220 cas ont été opérés du cancer du sein et 174 du col de l’utérus en 2015, tout en déplorant le fait que presque tous ces cas de cancer arrivent à un stade avancé. Pour le cancer du col de l’utérus, le spécialiste a mis en exergue la gravité de la situation. Sa prévalence à Oran dépasse largement celles d’Alger et de Sétif, selon les registres de cancer de ces trois régions. Il occupe la 4ème place à Alger et Sétif et la deuxième à Oran, a-t-il précisé. S’agissant de dépistage, il a salué les efforts déployés en la matière  avec la création de nouvelles unités de dépistage à l’EHU d’Oran, l’application de la colposcopie et le typage HPV. Pour sa part, le Pr Mohamed-Amine Bekadja, chef de service hématologie a indiqué que les leucémies aiguës représentent le tiers (1/3) des cancers enregistrés dans son service estimés à quelque 300 cas de cancer en 2015.

A ce propos, il a mis en relief l’importance de la pluridisciplinarité de la prise en charge du cancer au niveau de l’EHU, soulignant que “cette méthode sauve beaucoup de vie et améliore la prise en charge”. Une unité de prise en charge des leucémies aigues a été créée pour permettre une meilleure prise en charge, et dans certains cas une guérison, grâce à une technique qui s‘appelle la prise en greffe de cellules, signalant que seuls l’EHU d’Oran et le CPMC pratiquent cette technique en Algérie. Cette rencontre de management médical et administratif des pôles intervient dans le cadre de l’évaluation du programme de la nouvelle gouvernance appliqué par l’établissement qui compte 10 pôles médicaux.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email