-- -- -- / -- -- --
Nationale

Près de 35 000 commerçants mobilisés durant l’Aïd El Adha

Près de 35 000 commerçants mobilisés durant l’Aïd El Adha

Près de 35 000 commerçants sont mobilisés pour assurer la permanence pendant les deux jours de l’Aïd El Adha, soit une augmentation de 54% par rapport à l’Aid El Fitr.

Il en a été décidé ainsi par les services de régulation au ministère du Commerce, selon le directeur général de la régulation et de l’organisation au ministère, Abdelaziz Aït Abderahmane.

Une hausse de 54% par apport à l’Aïd El Fitr durant lequel 15 675 commerçants ont été mobilisés, afin de subvenir aux besoins des citoyens, notamment en matière de produits de première nécessité, qui connaissent une grave pénurie durant la période de l’Aïd.

« Le nombre de commerçants concernés par la permanence de l’Aïd à augmenter sensiblement par apport à l’Aïd passé afin d’éviter aux citoyens le scénario de pénurie de produits de première nécessité « , souligne le responsable du ministère, lors d’une conférence de presse organisée, hier, au siège de l’UGCAA ajoutant que « la permanence cette fois ci va au delà de deux jours de l’Aïd ». Ainsi, 19 751 commerçants ont été réquisitionnés pour le secteur de l’alimentation générale, y compris les fruits et légumes, contre 8 239 pour l’Aïd El Fitr, soit une augmentation de 58%.

Pour les boulangeries, le même responsable fait état de 5 862 boulangeries sont appelés à offrir leur service à cette occasion, contre 3 373 durant l’Aïd passé, soit une augmentation de 42%. 7 215 commerçants pour diverses activités telle ; les fast-foods, pharmacies, stations d’essence, entre autres, contre 4 285 pendant l’Aïd El Fitr.

407 unités de productions, sont concernées également par la permanence de l’Aïd, contre 274 durant la fête religieuse passée. Ces commerçants doivent assurer la permanence et approvisionner le marché en denrées alimentaires et autres produits, faute de quoi, des sanctions seront prises à leur encontre.
Des amendes d’un montant

de 100 000 DA, seront appliquées aux commerçants contrevenants. Parallèlement au système de permanence, le département du commerce a mobilisé 2210 agents de contrôle pour la circonstance, afin de veiller si le système de permanence a été respecté dans son intégralité.

La direction du commerce de la wilaya d’Alger mobilisera, 4565 commerçants soit plus de 284% de commerce par apport a l’Aïd El Fitr, a indiqué Mimoune Bouras, son directeur du commerce. 609 boulangers devraient ouvrir lors des jours de la fête, soit une hausse de 109 % de plus que l’Aïd El Fitr.

Profitant l’occasion de l’invitation de l’Union général des commerçants et artisans algérien UGCAA, le directeur général de la régulation et de l’organisation au Ministère du Commerce, Abdelaziz Aït Abderahmane a tenu à démentir formellement l’information selon laquelle des contenir contenant du pain importés de l’Emirates sont interceptés sur le port d’Alger. « L’Algérie n’a jamais importés et n’importera jamais du pain », rassure l’hôte de l’UGCAA, expliquant que les contenir importés contenait des « pattes surgelées feuilletées et non pas du pain ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email