-- -- -- / -- -- --
Nationale

Près de 200 M d’euros de commissions versés par Saipem à Khelil et son entourage

Près de 200 M d’euros de commissions versés par Saipem à Khelil et son entourage

La société italienne Saipem aurait versé 197 millions d’euros de pots-de-vin « à la politique en Algérie » pour obtenir des marchés, a rapporté hier le journal italien Il Fatto Quotidiano sur son site internet.

L’ancien administrateur-délégué de l’entreprise italienne, Paolo Scaroni, aurait confié par téléphone à l’ex-ministre italien du Développement économique, Corrado Passera, que « les frais de médiation » déboursés étaient, en réalité, des commissions versées à « un intermédiaire algérien », selon le quotidien italien, qui cite Scaroni.

Cet intermédiaire ne serait autre que Farid Bejdaoui, présenté par le journal comme l’homme de confiance de l’ancien ministre de l’Énergie, Chakib Khelil, précise le quotidien.

Devant l’étonnement du ministre, Scaroni aurait avoué que les soupçons de la magistrature de Milan étaient fondés : celle-ci « (…) pense, et je suis d’accord, qu’il s’agit de pots-de-vin versés à… la politique algérienne », selon la même source.L’ex-P-DG de Saipem, Pietro Tali, aurait également organisé des rencontres secrètes entre Scaroni, Khelil et Bedjaoui, rapporte la même source, confirmant les soupçons qui pèsent sur les deux hommes. Ces révélations interviennent au lendemain des conclusions de l’enquête préliminaire du procureur de Milan.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email