-- -- -- / -- -- --
Nationale

Port d’Alger : Une constante progression des résultats

Port d’Alger : Une constante progression des résultats

Le Président-Directeur général de l’entreprise portuaire d’Alger (EPAL), Abdelaziz Guerrah, a estimé que « les résultats positifs obtenus durant ces derniers mois sont le fruit des efforts déployés par l’entreprise pour une meilleure utilisation des équipements et des espaces ainsi qu’une affectation rationnelle des équipes aux navires ».

En effet, il faut souligner que comparativement aux années précédentes le port d’Alger enregistre une évolution graduelle marquée par des activités intenses en matière de prestations offertes aux partenaires utilisateurs du port. La majorité des opérateurs, transitaires et consignataires s’accordent à dire que « le port d’Alger apporte beaucoup de facilitations dans les actions menées envers sa clientèle avec en prime la qualité du service et l’efficacité dans l’exécution des tâches et le traitement des dossiers ».

C’est une réalité que l’on peut aujourd’hui juger à travers les résultats mensuels enregistrés par l’entreprise. Partant de ce principe, le dernier mois de novembre 2014 a été caractérisé par une évolution notable pour l’ensemble des activités portuaires, aussi bien sur le plan volume du trafic que sur le plan des rendements. A titre d’exemple, il a été enregistré durant le mois de novembre 2014, l’entrée au port de 186 navires (177 opérants et 09 navires non opérants), soit un accroissement de 5,68 % en comparaison avec le même mois en 2013.

Le tonnage global de la jauge brute des navires opérants en entrée est passé de 1.703.678 tonneaux en novembre 2013 à 2.001.369 tonneaux au même mois 2014 faisant apparaitre une progression de 17,47%. De sa part le trafic des marchandises débarquées et embarquées au port d’Alger traité par l’EPAL a atteint au cours du mois de novembre 2014 un volume global de 983.487 tonnes contre 844.298 tonnes au même mois 2013, soit une variation positive de 16,49%, près de 139.189 tonnes en terme de volume.

Parallèlement le trafic des marchandises débarquées hors hydrocarbures a connu une forte augmentation de 48,57% atteignant un volume de 504.789 tonnes durant le mois de novembre 2014 contre 339.764 tonnes comparé à la même période de l’année 2013. Aussi, il est à souligner que le trafic hydrocarbures embarqué a enregistré une hausse considérable de 130% passant de 40 843 tonnes au mois de novembre 2013 à 94 005 tonnes en novembre 2014.

L’activité conteneur est également jugée très positive puisqu’elle a enregistré une réelle augmentation avec un accroissement de l’ordre de 54,14% par rapport au mois de novembre 2013 en matière des conteneurs manipulés par l’Epal. Ce mode de conditionnement totalise ainsi un volume de 42.738 EVP. Il est réparti comme suit : Conteneurs pleins : 20.841 EVP, soit une hausse de (46,19%) comparé à la même période de l’année précédente.

Conteneurs vides : 21.897 EVP, soit une augmentation de 62,55% pour la même comparaison. Selon les chiffres de l’EPAL, « la part des conteneurs de l’EPAL est de 62,96% sur un nombre total des conteneurs traités au port d’Alger de (67.883 EVP) durant le mois de novembre 2014 ». Il s’agit aussi du trafic des marchandises sur remorques, des véhicules et autres engins roulants ayant enregistré durant le mois de novembre un nombre total de 625 unités, contre 577unités en 2013, faisant ressortir une hausse de 8%. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email