-- -- -- / -- -- --
Nationale

Plan Delphine : Au moins 500 délinquants hors d’état de nuire

Plan Delphine : Au moins 500 délinquants hors d’état de nuire

Au moins 520 personnes susceptibles de présenter une menace contre la sécurité publique ont été mis hors d’état de nuire par les éléments de la Gendarmerie nationale, dont 305 ont été placées sous mandat de dépôt.

En effet le commandement de la Gendarmerie nationale a révélé dans un communiqué rendu public, hier, le bilan des activités de ses éléments dans le cadre du Plan Delphine pour la saison estivale. 

La source précise que les éléments de la gendarmerie ont exécuté pas moins de 394 opérations intitulées opération coup-de-poing. 
Ainsi, grâce à la réussite du plan mis en place par les services de la Gendarmerie, un nombre important de délinquants ont été mis hors d’état de nuire. Ces derniers « perturbaient la quiétude des estivants ».

Il est indiqué aussi que durant la même période, la police judicaire de la Gendarmerie nationale a traité 5 326 affaires qui se sont soldées par l’interpellation de 4 484 personnes dont 1085 ont été écrouées, soit une baisse de 5% par rapport à 2013.
« Les résultats positifs obtenus dans la lutte contre

la criminalité en général, ont démontré l’efficacité du dispositif mis en place par la Gendarmerie nationale, notamment la présence et l’emploi des sections de Sécurité et d’Intervention dans le cadre des missions de surveillance générale, par leur présence continue sur le terrain et par le professionnalisme », a indiqué le communiqué.
Le commandement de la Gendarmerie précise en outre que c’est grâce au civisme du citoyen avec sa contribution aux appels sur le numéro vert 10-55, que 77 délinquants ont été interpellés en flagrant délits de vols et d’agressions.

Par ailleurs, en comparaison avec la période estivale 2013, les mêmes services ont constaté que les nombres d’opérations coup-de -poing d’identifications des personnes et des véhicules et celui des personnes arrêtées, a augmenté respectivement de 05%, 04%, 06% et 05%.

Dans son bilan pour la saison estivale, le commandement a souligné certaines insuffisances comme le manque d’hygiène et de travaux de maintenance au niveau des plages, le non aménagement des plages (douches-toilettes-locaux de services publics), le non aménagement des parkings et leur exploitation anarchique. 
Les dispositifs déployés dans le cadre du « Plan Delphine 2014 », ont « favorisé une action préventive de proximité qui a conduit à la prise en charge des préoccupations sécuritaires des populations et des estivants », lit-on dans le communiqué.

Il convient de noter que dans le but de réunir les conditions nécessaires pour le bon déroulement de la saison estivale, le commandement de la Gendarmerie nationale met en œuvre chaque année le « Plan Delphine » visant à assurer « la tranquillité, la quiétude des estivants et la sécurité de l’environnement et des voies de communication », conclut la même source.
Il est à rappeler que dans le cadre du Plan Delphine, la Gendarmerie nationale a procédé à la saisie de plus de 20 tonnes de kif traité à travers 12 wilayas côtières dans l’Ouest du pays.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email