-- -- -- / -- -- --
Nationale

Permanence Aid El Adha: 100 000 DA d’amende pour les contrevenants

Permanence Aid El Adha: 100 000 DA d’amende pour les contrevenants

Le ministère du Commerce va durcir les sanctions contre les commerçants qui ne respectent pas la permanence durant la fête de l’Aïd-el-Adha prochain. Les contrevenants seront alors redevables d’une amende de 10 millions de centimes.

C’est ce qu’a révélé, hier, M. Aït Abderrahmane Abdelaziz, directeur général de la régulation des activités et de la réglementation au ministère du Commerce, lors d’un point de presse organisé au siège de l’UGCAA, à Alger. M. Aït Abderrahmane a fait savoir que le ministère compte augmenter, également le nombre de commerces réquisitionnés pour assurer la permanence durant ces journées de fête. « Il est nécessaire d’augmenter d’au moins 30 % le nombre de commerces à réquisitionner afin de répondre aux besoins des consommateurs », a-t-il indiqué. 

M. Aït Abderrahmane a assuré que durant cette fête religieuse, de nombreux commerces seront officiellement ouvert. A ce propos, il a affirmé que le ministère du Commerce va établir des listes comportant les noms de tous les commerçants qui seront appelés à assurer un service de qualité durant les deux jours de l’Aïd ainsi que durant toute la semaine qui suit. « Ces listes vont être affichées avant l’Aïd-el-Adha dans toutes les communes du pays », a-t-il fait savoir.

Pour sa part, le secrétaire général de l’UGCAA, Salah Souilah, a révélé que 3 500 agents de l’UGCAA vont être déployés afin de veiller au respect de la permanence par les commerçants. Il a indiqué qu’un nombre de 32 000 commerçants devraient assurer la permanence durant l’Aïd. Un chiffre qui n’est pas définitif, selon lui, en attendant celui du ministère du Commerce qui va être révélé le 30 septembre, selon M. Aït Abderrahmane. 

Il convient de rappeler, que la loi 04-08 définissant les conditions d’exercice de l’activité commerciale prévoit la fermeture des locaux commerciaux pour une durée d’un mois assortie d’une amende. En vertu de cette loi, les commerçants sont tenus de respecter les permanences durant les jours fériés pour assurer un approvisionnement régulier des citoyens en marchandises et produits de large consommation.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email