-- -- -- / -- -- --
Nationale

Nord Mali : un nouveau round de négociations en septembre à Alger

Nord Mali : un nouveau round de négociations en septembre à Alger

Un nouveau round de dialogue inter-malien sur la situation au nord du Mali aura lieu début septembre, a déclaré jeudi à Alger, le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra.

Cette rencontre remplacera la reunion  du 1er septembre qui a été reportée suite à la déféction d’un des leaders des rebelles nord-maliens.

“Le dialogue inter-malien de fond aura lieu début septembre entre les différentes parties maliennes et ce, dans le cadre du respect de la souveraineté de l’Etat et du peuple maliens et avec la participation d’acteurs régionaux et continentaux”, a précisé M. Lamamra, dans une déclaration à la presse, à l’aéroport international d ’Alger, Houari Boumediene, peu après l’arrivée de son homologue malien, Abdoulaye Diope.

M.Lamamra  a indiqué que les discussions à venir permettront d’”analyser” la situation politique et sécuritaire prévalant dans le nord du Mali voisin,à la lumière des nouvelles donnes sur le terrain.

Cette nouvelle étape de pourparlers devra mettre sur la “bonne voie” le processus de stabilisation et de solution politique de la crise dans cette partie du Mali, a ajouté le ministre.

M. Abdoulaye Diop a précisé, de son côté, que l’objet de son escale algéroise consiste à “explorer” et à “approfondir” les “moyens de règlement de l’instabilité” qui caractérise le nord du Mali.

Initialement programmée pour le 17 août dernier, la seconde phase des négociations d’Alger entre le gouvernement de Bamako et les groupes du Nord  a été reportée au 1er septembre prochain avant d’être transformée en réunion de dialogue.

Les parties maliennes en discussion représentent le Gouvernement et six mouvements politico-militaires du nord, que sont le Mouvement arabe de l’Azawad (MAA), la Coordination pour le peuple de l’Azawad (CPA), le Coordination des Mouvements et Fronts patriotiques de résistance (CM-FPR), le Mouvement national de Libération de l’Azawad (MNLA), le Haut Conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA) et enfin le Mouvement arabe de l’Azawad (MAA), l’aile dissidente.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email