-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

Médéa : 204 hospitalisations enregistrées aux EPH 

Médéa : 204 hospitalisations enregistrées aux EPH 

Une recrudescence des cas de contamination par la Covid-19 est enregistrée à Médéa. En effet, on compte 204 cas hospitalisés dans les services de réanimation et de soins intensifs.

Dans une intervention à la radio locale, hier, le directeur de la santé et de la population de la wilaya de Médéa, Mohamed Chaggouri, a tiré la sonnette d’alarme, invitant la population à se ressaisir et à ne pas baisser la garde face à un virus très virulent.

Il a indiqué que la possibilité de recourir à plus de mesures de restriction est envisagée par la commission de sécurité de wilaya si la situation épidémiologique venait à se dégrader davantage, alors que des cas de Covid-19 sont enregistrés dans 54 communes sur les 64 que compte la wilaya.

“Après avoir fermé, en septembre, la quasi-totalité des services réservés à l’hospitalisation des cas infectés par le coronavirus et après avoir donné congé aux médecins, nous sommes confrontés à l’arrivée de la deuxième vague de la pandémie qui risque de ne pas nous donner de répit. Pour faire face à l’affluence d’un grand nombre de malades, les moyens d’accueil de cinq services d’hospitalisation ont été mobilisés à l’EPH de Médéa, car la période de froid arrive avec son lot de cas de grippe. Aussi, il faut rester vigilant en évitant les lieux de rassemblement, les cortèges nuptiaux et les cérémonies festives, où le risque de contamination est élevé”, a-t-il ajouté. Le même responsable espère que la situation restera maîtrisable pour les services de santé afin que la crise vécue lors de la première vague ne soit pas rééditée. Une crise qui a causé une saturation des services d’hospitalisation et provoqué un manque de cercueils.

Par ailleurs, une cellule chargée du suivi de la situation épidémiologique, composée de la  direction de la santé et de la population, celle de l’éducation et celle du commerce, ainsi que des services de sécurité, a été installée dimanche, au niveau du cabinet du wali.

La mise sur pied de la cellule est de permettre aux autorités d’être alertées sur n’importe quel événement ou danger susceptible de se déclarer et auquel il doit être rapidement fait face, selon les déclarations de Aziz Aïssa Bouras, secrétaire général de la wilaya de Médéa.

Selon ce dernier, les services d’admission de l’hôpital de Médéa commencent à être saturés suite aux nombreux cas de Covid-19 et des alertes sont données par le corps soignant qui a été reçu par le wali, lors d’une visite nocturne qu’il a effectuée vendredi dernier à l’EPH de Médéa.

Une large campagne de désinfection de tous les quartiers du chef-lieu de wilaya a été lancée, dimanche soir, avec la participation de nombreux organismes, notamment les services de sécurité, les forêts, la Protection civile, la direction de l’agriculture, le Croissant-Rouge algérien ainsi que des associations.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email