Lutte contre le cancer : Réunion d’une trentaine d’associations à Blida – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

Lutte contre le cancer : Réunion d’une trentaine d’associations à Blida

Lutte contre le cancer : Réunion d’une trentaine d’associations à Blida

Plus d’une trentaine d’associations de lutte contre le cancer venues d’El-Oued, El-Eulma, Sétif, Bouira, Oran, Mostaganem, Médéa, Tipasa, Alger et autres ont assisté, ce dimanche à Blida, à une journée portant sur la finalisation des recommandations émises lors du Congrès arabe d’oncologie, qui s’est tenu en novembre 2023 à Alger.

Cette journée de rencontre et de travail est l’œuvre de l’association nationale El-Badr d’aide aux malades atteints de cancer de Blida. Le Pr Mustapha Moussaoui, président de ladite association, a déclaré dans un point de presse : « On va améliorer les 32 recommandations qu’on a faites lors de la première journée du Congrès arabe d’oncologie, qui s’est tenu à Alger au mois de novembre 2023, et ce une fois ces recommandations finalisées par l’ensemble des acteurs, professeurs, médecins, associations et malades atteints de cancer présents à cette journée. Elles seront transmises par le biais du Pr Bounedjar aux instances compétentes. »

Les recommandations ont été catégorisées en deux volets. La prise en charge médicale et la prise en charge psychosociale du malade. A cette effet, pour améliorer la prise en charge médicale du malade, plusieurs points ont été répertoriés dont la promotion de l’oncologie médicale et les soins palliatifs de proximité, la généralisation des soins aux domiciles des cancéreux, avec la révision de la réglementation en vigueur, la création de centres spécialisés en oncologie, la création de davantage d’unités ou services d’oncologie médicale dans les EPH, avec possibilité d’hospitalisation à plein temps.

Par ailleurs, et afin d’améliorer la prise en charge en radiothérapie et respecter les protocoles, il a été recommandé de veiller à la maintenance des équipements de radiothérapie et d’élargir les conventions entre les caisses d’assurances et les centres de radiologie privés pour les malades cancéreux. Le point le plus important qui a été débattu est la disponibilité permanente des médicaments anticancéreux, qui se font parfois rares.

Concernant le volet de la prise en charge psychosociale du malade, il a été recommandé la construction d’une maison d’hébergement près de chaque CAC, de favoriser la création d’associations de lutte contre le cancer, de soutenir financièrement les associations qui trouvent des difficultés à s’autofinancer et enfin de former des membres bénévoles d’associations pour la lutte contre le cancer. A la fin de cette journée, l’association El-Badr de Blida, avec une grande émotion, a honoré, à titre posthume, quelques hommes de la médecine. Il s’agit du Pr Ayad, de l’anesthésiste Kouchih, de l’infirmier du CAC Boudali et de l’ex-directeur du CAC Tabeche.

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email