-- -- -- / -- -- --
Nationale

l’UGCAA : 5% des commerçants ont désobéi

l’UGCAA : 5% des commerçants ont désobéi

L’UGCAA a fait un constat positif concernant le respect du système de permanence par les commerçants. 95% ont poursuivi normalement leurs activités durant les deux jours de l’Aïd-el-Adha.

La majorité des commerçants concernés par la permanence, durant l’Aïd ont levé les rideaux de leurs commerces. Des épiceries, des boulangeries, des restaurants et des cafés sont restés ouverts durant les deux jours de l’Aïd-el-Adha à Alger, a-t-on constaté. Dans un communiqué publié dimanche, l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) a fait un constat positif concernant le respect du système de permanence par les commerçants. « Nous avons enregistré un suivi important durant les deux jours de l’Aïd. Le taux initial s’élève à 95%. Les commerçants, les propriétaires de magasins, les marchés (…) concernés par le système de permanence ont poursuivi normalement leurs activités « , indique le communiqué.

Sur l’ensemble des commerçants retenus pour la permanence de l’Aïd, 5 % ont désobéi aux instructions du ministère du Commerce, en baissant leur rideau durant les deux jours de l’Aïd. Pour ce qui est de la disponibilité du pain, l’UGCAA s’est félicité quant à l’engagement des boulangeries qui ont respecté la permanence.

« Et contrairement à ce qui a été dit sur le non-respect de la nécessité de garantir un service normal et régulier par les boulangers, le pain était disponible. Les citoyens ont pu en acheter sans difficulté. Chose qui confirme l’application rigoureuse du système de permanence « , ajoute la même source. Évoquant la nécessité à améliorer les services et de garantir des prix raisonnables, l’UGCAA a appelé l’ensemble des commerçants à reprendre leurs activités.

Il est utile de souligner que le ministère du Commerce a augmenté de 54 % le nombre des commerçants qui assurent la permanence durant l’Aid-el-Adha. « Le nombre de commerçants concernés par la permanence de l’Aïd a augmenté sensiblement par apport à l’Aïd passé afin d’éviter aux citoyens le scénario de pénurie de produits de première nécessité « , a indiqué M. Abdelaziz Aït Abderrahmane, Directeur général de la régulation et de l’organisation au ministère du Commerce.

Notons que le ministère du Commerce a pris, également de nouvelles procédures afin de réussir l’opération de la permanence, entre autres, la prolongation de la durée de la permanence entre deux jours et une semaine après l’Aïd, selon les spécificités de chaque wilaya, et l’affichage des listes des commerçants réquisitionnés durant la fête de l’Aïd dans les lieux publics et au niveau des communes. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email