-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’ordre des vétérinaires verra-t-il le jour ?

L’ordre des vétérinaires verra-t-il le jour ?

L’espace de la maison de la Culture Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou abrite aujourd’hui un événement d’une grande dimension. Il s’agit de la rencontre nationale des vétérinaires.

Il sera question, à l’issue de ce rendez-vous intitulé « Vétérinaire et Société » et préparé par l’Association des vétérinaires praticiens de Tizi Ouzou (AVPT0), en collaboration avec la Direction des services agricole (DSA) (Inspection vétérinaire) et le laboratoire régional de Draâ Ben Khedda de débattre toutes questions relatives au statut et au rôle du vétérinaire dans la société, dont le point nodal porte sur la protection de santé animalière en Algérie et, de ce fait, la santé humaine.

Les thèmes inscrits sont : « Zoonoses et vétérinaires », « Intoxications alimentaires d’origine animale et rôle des vétérinaires », « Mandats sanitaires et syndicat des vétérinaires libéraux » et « Ordre national vétérinaire ». Il va sans dire que cette rencontre particulièrement scientifique sera également traduite par la mise sur pied d’ateliers. Selon des informations que nous avons recueillies dans les milieux vétérinaires, il est désormais temps de remettre de l’ordre dans le secteur de la pratique vétérinaire et de faire jouer pleinement au vétérinaire le rôle que la déontologie à l’échelle universelle lui permet et, par conséquent, de réhabiliter l’autorité vétérinaire. En d’autres termes, il s’agit d’instaurer d’une manière effective et définitive l’ordre moral des vétérinaires praticiens.

Un néophyte doit certainement ignorer les différentes interventions et compétences des vétérinaires dans l’ensemble des segments de la vie économique et sociale d’une nation.

Pourtant, selon le Dr Chabane Aït-El-Hadj, dont les travaux scientifiques sont de notoriété, les compétences vétérinaires sont requises et constatées dans au moins onze secteurs de la vie économique et sociale.

Dans le simple cadre environnemental, le rôle du vétérinaire est prépondérant. D’ailleurs, il existe une grande symbiose entre les services des forêts et le milieu vétérinaire. Toutes ces réalités seront mises en avant et dévoilées lors de cette rencontre, qui se tiendra sous l’égide du wali de Tizi Ouzou.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email