-- -- -- / -- -- --
Sports

L’opération recrutement bat son plein

L’opération recrutement bat son plein

Une semaine après l’ouverture de la première période des enregistrements, les clubs professionnels de Ligue 1 ont commencé à faire leurs emplettes en matière de recrutement pour le prochain exercice, ciblant des joueurs locaux ainsi que les pistes franco-algérienne et africaine.

Dans cette course effrénée, certains clubs de l’élite, dont la JSK, le MCA, l’ESS et le CRB, ont mis les moyens pour enrôler les meilleurs, dans le souci de mettre sur pied une équipe performante capable de jouer les premiers rôles la saison prochaine. Il convient de mettre en exergue la nouvelle politique de certaines formations, basée sur la stabilité tant au niveau du staff technique que dans la composante, et ce bien que d’autres s’entêtent à mettre la charrue avant les bœufs.

Il semble que les clubs aient tiré des enseignements de la saison inédite qui vient de s’achever, évitant ainsi les erreurs du passé, particulièrement concernant le recrutement tous azimuts.

La JSK annonce la couleur

Les Canaris du Djurdjura vivent des moments difficiles, après une saison cauchemardesque ayant provoqué le courroux des supporters et des anciens joueurs. Ces derniers sont en effet montés au créneau pour demander le départ du président Hannachi.
Le boss kabyle pour sa part, ne semble pas se soucier de calmer les ardeurs du mouvement de protestation de la rue. Il a gardé le même staff ayant sauvé le club de la relégation, composé d’enfants du club (Karouf, Doudène et Hamenad).

De plus, il a entamé l’opération recrutement en confiant la mission à Karim Doudène, réussissant à enregistrer la venue de 4 éléments, à savoir Gagâa (PAC), Benmelouka et Sediki (deux Franco-Algériens) et Boulaouidat (OM). L’opération est minutieusement étudiée puisque pour clore son marché, le club cher de la ville des Genêts compte renforcer ses rangs par un gardien de valeur. Le choix est porté sur Boussouf, de l’OM, un milieu dont le joueur pisté est Boumechra (USMH) ainsi que deux attaquants africains.

Le MCA se met de la partie

Le doyen qui a connu une saison particulière ne veut pas vivre les affres de l’actuel exercice en maintenant l’entraineur portugais Artur Jorge et son staff, qui ont réussi l’exploit de maintenir les Vert et Rouge dans la cour des grands. Cette décision a pour objectif de redorer le blason par des titres lors du prochain challenge, et pour l’atteindre, la direction a songé à renforcer l’équipe par des joueurs de valeur.

La première recrue n’est autre que le transfuge du CSC, Bouhenna, suivi de Mokdad, qui fait son come-back, en attendant l’apposition de l’axial de l’ASMO Benayada, courtisé par plusieurs formations. Le président Raissi devra mettre les bouchées doubles pour le convaincre.

L’ESS ne fait pas de folie

« La stabilité est la clé de la réussite « . Tel est le leitmotiv du président de l’Entente, Hamar, qui a renouvelé sa confiance au coach Madoui pour un autre bail. En ce qui concerne l’effectif, le chairman du prestigieux club des Hauts Plateaux ne fait pas de folie en matière de recrutement puisqu’il ne renforcera que les postes à pourvoir.

La première recrue est l’émigré Walid Chenine. Des contacts concernant le défenseur axial de l’ASO Naâmani, et deux joueurs du MOB, en l’occurrence Aguid et Yaya. On parle aussi de l’attaquant burkinais Banou Diawara, proposé lors du mercato hivernal.

Le CRB : un recrutement de choix, une priorité

Le Chabab de Belouizdad, comme bon nombre de formations, a réitéré sa confiance à l’entraîneur français Alain Michel (prolongation pour une autre saison), lui demandant de continuer l’excellent travail effectué depuis sa venue à la barre technique des Rouge et Blanc, qui ont raté de justesse une participation à une compétition continentale.

Dans le souci de jouer les premiers rôles, la direction, en concertation avec l’entraîneur en chef, s’est penché sur le volet recrutement en ciblant les joueurs capables d’apporter un plus à l’équipe. Après avoir convaincu Khelili de rempiler, le président Malek a réussi à faire signer a l’ex-joueur du MCO, en l’occurrence le centre avant Nekkache, pour une durée de deux ans, ainsi que le Franco-Algérien Ouali. La direction s’intéresse aussi à Ze Ondo (ESS), Nessakh (MCO), de même qu’au Gambien Alieu Darbo.

L’USMA : recrutement au point mort

Parmi les cylindrées de l’élite, l’USMA, pourtant engagée dans le challenge africain (la LDC), n’a enregistré le venue que d’un seul joueur jusqu’à présent, puisqu’il s’agit du défenseur axial de l’USMH Mazari. Il semble que la direction du club ne veuille pas se précipiter, elle qui a l’habitude de faire une entrée fracassante dans le marché des transferts. Elle travaille en douceur mais efficacement.

En revanche, le problème de l’entraîneur n’a pas encore été réglé bien que plusieurs noms, des pistes étrangères, ont été cités René Girard, Dénis Lavagne et Elie Baup, mais sans qu’aucune information fiable n’ait annoncé le futur coach de la formation de Soustara. Toujours est-il que la direction usmiste a confié la mission au trio Zeghdoud, Meftah et Hadj Adlène de préparer l’équipe les prochaines échéances africaines.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email