-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

L’importance du dépistage précoce du diabète afin de réduire la prévalence

L’importance du dépistage précoce du diabète afin de réduire la prévalence

Maladie silencieuse, le diabète devient de plus en plus fréquent en Algérie. Il est considéré comme un problème de santé publique, une véritable épidémie mondiale qui touche presque tous les pays du monde. Toutes les 30 secondes, on enregistre un amputé. Ce son- là des statistiques assez effrayantes et alarmantes.

Les spécialistes insistent sur l’importance du dépistage précoce du diabète afin de réduire la prévalence et mettent en garde contre la progression de cette maladie et les complications induites comme l’insuffisance rénale et l’hypertension, et ce suite à des dysfonctionnements neurovasculaires occasionnés par le déséquilibre du taux de glycémie dans le sang.

Quelque 15 % de diabétiques souffrent de lésions du pied qui peuvent être à l’origine d’amputations. La plupart des diabétiques affectés par ces ulcérations n’ont pas reçu de conseils préventifs par le corps médical afin d’éviter de recourir à l’amputation, regrettent les spécialistes

Outre l’état psychologique du patient suite à l’amputation de l’un de ces membres, les spécialistes ont mis l’accent sur l’impact socio économique de la prise en charge des lésions du pied, estimée à 900 000 DA par an pour chaque malade.

Les spécialistes insistent également sur l’importance de la formation du personnel médical concerné par la prise en charge de cette redoutable affection qui touche entre 15 à 20 % des diabétiques.

Tous les spécialistes ont souligné qu’il faut en premier lieu prendre en charge le patient sur le plan psychologique et le préparer à différentes complications et mesures qui peuvent être pénibles et douloureuses.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le diabète touche près de 350 millions de personnes dans le monde et 1,5 million de décès directement causés par cette maladie sont enregistrés, a indiqué un communiqué rendu public par l’OMS. Et d’ajouter que « plus de 80 % des décès liés au diabète surviennent dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire.

D’ici à 2030, la maladie pourrait devenir la septième principale cause de décès. Le diabète de type 2, qui représente environ 90 % des cas, est principalement dû au manque d’exercice physique et à une surcharge pondérale. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email