-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les opportunités d’affaires en Algérie présentées à Washington et Chicago

Les opportunités d’affaires en Algérie présentées à Washington et Chicago

La semaine algérienne consacrée à l’investissement et aux affaires « Doing business in Algeria » va se tenir du 27 au 30 octobre à Chicago et à Washington DC, pour la présentation des opportunités d’affaires en Algérie aux investisseurs potentiels américains.

Conduite par le ministre de l’Industrie et des Mines, la délégation algérienne est chargée de faire connaître le potentiel des investissements en Algérie, elle se compose d’une quarantaine de chefs d’entreprises publiques et privées, de représentants d’organisations patronales ainsi que de hauts responsables auprès des différentes institutions chargées du soutien et de l’accompagnement de l’investissement dans le pays.

Organisée conjointement par le ministère de l’Industrie et des Mines et le Conseil d’affaires algéro-américain (USABC), la semaine algérienne de l’investissement sera consacrée à la présentation des opportunités d’affaires bilatérales dans les secteurs du BTPH, de l’énergie, des mines, ainsi que dans les industries pharmaceutique, agroalimentaire et mécanique.

Des exemples de partenariats algéro-américains qui ont connu des succés (success story) seront, d’ailleurs, présentés aux hommes d’affaires américains. C’est le cas de la joint-venture entre Sonelgaz et General Electric pour la réalisation d’un complexe industriel spécialisé dans la fabrication de turbines à gaz, de turbines à vapeur, alternateurs et systèmes de contrôle.

Il sera également cité en exemple la société mixte, déjà opérationnelle, pour la fabrication de tracteurs agricoles, dont la joint-venture avait été signée en 2012 entre le constructeur américain AGCO Massey Ferguson et les deux entreprises algériennes de matériels agricoles ETRAG et PMAT.

L’autre projet de partenariat qui sera évoqué est la création du pôle biotechnologique de Sidi Abdallah (Alger) dont le protocole d’accord avait été signé en juin dernier à San Diego (Californie) par le laboratoire algérien de contrôle des produits pharmaceutiques et par la Fondation américaine des industriels et de la recherche pharmaceutiques (PhRMA, siège à Washington DC), couronnant un processus initié en 2011.

A travers ce partenariat stratégique algéro-américain dans le domaine de la santé, l’Algérie a été choisie pour abriter, à l’horizon 2020, le pôle d’excellence en biotechnologie pour la région Afrique et Moyen-Orient à l’instar de ceux de Boston pour l’Amérique du nord, du Singapour pour l’Asie et d’Irlande pour l’Europe, rappelle-t-on. Lors des quatre jours de cette rencontre Algérie-USA qui devrait aussi connaître la participation de représentants du gouvernement américain, les principales dispositions réglementaires relatives aux investissements étrangers et au commerce en Algérie seront également explicitées aux participants.

Pour rappel, les échanges commerciaux entre l’Algérie et les Etats-Unis se sont élevés à 5,2 milliards de dollars durant les neuf premiers mois de l’année 2014, se répartissant entre 3,07 milliards de dollars d’exportations algériennes et 2,16 milliards de dollars d’exportations américaines. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email