Météo: De nombreux dégâts causés par les fortes précipitations – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Météo: De nombreux dégâts causés par les fortes précipitations

Météo: De nombreux dégâts causés par les fortes précipitations

Les fortes pluies qui tombent sur plusieurs régions du pays depuis quelques jours n’ont pas été sans conséquences. Effondrement d’habitations, glissements de terrain, axes routiers fermés à la circulation et embouteillages monstres sur les routes.
C’est le scenario de ces pluies diluviennes pourtant très souhaitées après des mois de sécheresse. Les fortes pluies continueront de tomber sur plusieurs wilayas du centre et de l’est du pays, et la Protection civile multiplie ses interventions sur le terrain ainsi que les mises en garde.

Les fortes chutes de pluie enregistrées ces derniers jours ont, en effet, provoqué d’importants dégâts matériels, en sus des pertes humaines (six personnes), enregistrées la semaine dernière. De quoi s’interroger sur les capacités de drainage des eaux de pluie dont disposent nos villes et surtout sur les enseignements tirés des inondations qu’ont vécues plusieurs villes du pays, notamment la capitale. Plusieurs villes du nord du pays ont été submergées par les eaux, multipliant ainsi les interventions de la Protection civile sur le terrain ainsi que la prise de mesures urgentes par la direction des travaux publics.

Dans un bilan rendu public ce mercredi, la Protection civile a fait état des interventions qui ont été effectuées par ses unités suite à l’effondrement partiel d’habitations et des glissements de terrain au niveau des wilayas du centre du pays, touchées par les intempéries des dernières 24 heures, sans faire de victimes. A Alger, il a été enregistré, entre autres, l’effondrement partiel du balcon d’un bâtiment et l’effondrement du mur d’un immeuble suite à un glissement de terrain à Bab El-Oued. Les éléments de la Protection civile sont également intervenus suite à l’effondrement du toit d’une habitation vétuste dans la commune de Rais Hamidou ainsi que l’effondrement d’un mur sur la chaussée après un glissement de terrain dans la commune de Bir Mourad Raïs.

Lire aussi: Blida: Les pluies dévoilent les défaillances dans l’aménagement des villes

Dans la commune de Bologhine, il a été relevé aussi l’effondrement partiel du toit d’une cuisine dans un immeuble ainsi qu’un risque de glissement de terrain dans trois quartiers de la même commune. A Sebbala, dans la commune d’El-Achour, les éléments de la Protection civile sont intervenus après la chute d’un poteau électrique à l’intérieur d’un lycée et un glissement de terrain à hauteur du stade communal de Bouzaréah. Les pluies n’ont pas épargné les cimetières dont certains ont été endommagés notamment à Alger.

Plusieurs interventions d’épuisement et de pompage d’eaux pluviales infiltrés à l’intérieur d’habitations et édifices publics et privés ont, par ailleurs, été effectuées dans les communes de Bordj El-Bahri, Birtouta et les Eucalyptus. Sur les routes, les automobilistes vivent le cauchemar. Plusieurs axes routiers et des tronçons d’autoroute ont aussi été inondés, causant des embouteillages monstres, comme le montrent les vidéos et images diffusées sur les réseaux sociaux.

A Tizi Ouzou, Boumerdès et Blida, les éléments de la Protection civile, débordés par les appels de détresse des citoyens, ont également effectué des interventions suite à l’effondrement partiel d’habitations, en plus d’effectuer plusieurs opérations d’épuisement et de pompage d’eaux pluviales. Le trafic routier a été coupé à la circulation sur plusieurs routes nationales et chemins de wilaya.

De son côté, la direction des travaux publics a pris des mesures urgentes suite aux effondrements rocheux, aux chutes de pierres et aux éboulements.
Dans sa déclaration à la presse, le DTP de la wilaya d’Alger, Abderrahmane Rahmani, a affirmé que «la pluviométrie inhabituelle, enregistrée depuis le début du mois en cours, a engendré de nombreux dégâts ayant amené les autorités locales à prendre des mesures urgentes telles que la fermeture de routes, des déviations pour la circulation routière et l’évacuation d’habitants occupant des bâtisses menacées».

Il est fait état de l’effondrement rocheux d’une falaise se trouvant au niveau de la station de transport des voyageurs de Bir Mourad Raïs, laquelle est surmontée d’une construction en cours de réalisation.

Selon lui, l’origine de ces dégâts, notamment les effondrements de falaises, sont dus essentiellement «aux intempéries très intenses», affirmant que les services des ressources en eau sont en train de travailler sur la révision de tous les systèmes et canalisations d’évacuation des eaux pluviales au niveau de la capitale en vue de s’adapter aux changements climatiques.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email