-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les Béjaouis réclament un « statut» pour les refugiés subsahriens

Les Béjaouis réclament un « statut» pour les refugiés subsahriens

Un rassemblement a été organisé hier en faveur des réfugiés subsahariens qui sont arrivés dans la wilaya de Béjaia depuis de longs mois. Cette action a été observée par des représentants de partis politiques, des associations et un collectif de la société civile de la wilaya de Béjaïa, des militants des droits de l’Homme affiliés à la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH), le Comité de solidarité avec les travailleurs de la wilaya de Béjaïa (CSTB), le Collectif d’étudiants et d’enseignants de l’université de Béjaïa (CEEUB) et des représentants d’Amnesty Internationale à Béjaïa.

Plusieurs intervenants se sont relayés au micro pour interpeller les autorités sur l’urgence de la situation dramatique des réfugiés subsahariens qui sillonnent la wilaya de Béjaïa, plaidant pour leur prise en charge afin d’éviter l’apparition de certains fléaux qui pourraient être dangereux pour eux et pour la population de la wilaya.

On peut citer la présence du représentant du comité de solidarité avec les travailleurs, le représentant d’Amnesty Internationale et le responsable du CDDH/LADDH de Béjaïa M. Hocine Boumedjane. Ce dernier a rappelé les conditions dramatiques depuis leur arrivée et ont appelé les pouvoirs publics à les prendre en charge très rapidement, car ils sont livrés à eux- même et se trouvent dans une situation inhumaine.

Il a « dénoncé l’abandon des pouvoirs publics de ses réfugiés de guerre et a exigé des réponses appropriées à cette problématique ». Pour lui, « des mesures hardies, doivent être prises par une politique de gestion des réfugiés de guerre, de recenser tous les réfugiés, de leur définir un statut, de leur prodiguer les droits universels et fondamentaux (école, santé …) ». Il a estimé que « notre pays qui a offert l’asile à ces derniers, n’a adopté aucune politique d’encadrement ni prise en charge et cela a créé une situation dramatique pour ces réfugiés et pour la population algérienne ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email