-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

Covid-19: Le spectre d’une troisième vague

Covid-19: Le spectre d’une troisième vague

Le Pr Ryad Mehyaoui, membre du comité scientifique du suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus (Covid-19) s’inquiète de l’accélération, depuis une semaine, du nombre de nouvelles contaminations. Il alerte sur le risque d’une troisième vague, qui menace le monde entier.

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 continue d’augmenter (167 nouvelles contaminations durant ces dernières 24 heures). Des chiffres quelque peu inquiétants, selon le Pr Ryad Mehyaoui, qui intervenait, vendredi matin, sur les ondes de la radio locale de Sétif, ajoutant qu’il faut tout faire pour éviter la troisième vague qui menace, en ce moment, le monde entier.

L’intervenant a fait savoir que 26 wilayas n’ont pas enregistré de nouveaux cas de contamination tandis que les celles les plus touchées sont les wilayas de M’sila, Batna, Alger, Ouargla, Blida et Jijel. S’agissant de l’auto-immunité, le Pr Mehiyaoui a révélé que les personnes déjà touchées par le virus pouvaient avoir jusqu’à 6 mois d’immunité, appelant les personnes âgées et les patients à éviter les espaces clos.

Concernant la réouverture des frontières, qui sont fermées depuis une année, le membre du comité scientifique a affirmé que la question «n’est pas à l’ordre du jour» en raison de la propagation des variants de la Covid-19 dans le monde et l’apparition d’une dizaine de cas chez nous. Il a estimé qu’il n’est pas raisonnable de parler de l’ouverture des vols alors que le monde entier fait face à une troisième vague dangereuse.

Appelant les Algériens à rester prudents et vigilants, l’intervenant a affirmé qu’il y a un déclin significatif dans l’application des mesures préventives, et que «nous pouvons appliquer strictement ces mesures pendant le mois sacré du ramadhan».

Le Pr Mehyaoui a, par ailleurs, prévenu du retours au point zéro, notamment, après tous les résultats obtenus tout au long d’une année entière. Pour le chef du service réanimation au Centre national de la médecine du sport (CNMS), l’émergence de nouvelles souches a compliqué les choses et les enquêtes épidémiologiques sur les personnes infectées et suspectées se déroulent comme il se doit.

En ce qui concerne le protocole sanitaire, l’intervenant a estimé que ce dernier est très bien appliqué dans les mosquées, appelant les fidèles à poursuivre sur cette lancée pendant le ramadhan.

27 000 personnes vaccinées

L’opération de vaccination contre le coronavirus en Algérie semble se dérouler au ralenti. Elle n’a touché, jusque-là, que 27 000 personnes, a indiqué le Pr Mehyaoui. Il a précisé que sur les 47 000 inscrits sur la plate-forme numérique dédiée au vaccin anti-Covid-19, 27 000 ont été vaccinés, essentiellement avec l’Astra-Zeneca.

Il n’a pas manqué de souligner que les personnes vaccinées avec l’Astra-Zeneca n’ont pas présenté d’effets indésirables. Le Pr Mehyaoui a annoncé, par ailleurs, la réception, durant la dernière semaine d’avril et le début du mois de mai prochain, un important lot de différents vaccins anti-Covid-19.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email