-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le SNPSP renoue avec la protestation

Le SNPSP renoue avec la protestation

Une grande colère s’empare des praticiens de la santé publique qui comptent renouer avec la protestation, après la trêve signée le 4 mai dernier avec le ministère de la Santé et la décision du SNPSP de geler le mouvement de grève prévu pour le 5 mai.

Le dialogue entre les deux parties a été rompu après que les représentants du ministère de la tutelle eurent décidé de « refermer » les portes du dialogue juste après la réunion de conciliation, a indiqué le Syndicat national des praticiens de santé publique (SNPSP) dans un communiqué rendu public hier.

Le SNPSP, lors de son conseil national extraordinaire tenu hier, a pris la décision de reprendre la protestation par la tenue d’un rassemblement national le 3 juin à 11 h devant le siège du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, suivi d’un autre le 10 juin à 11 h devant le palais du Gouvernement. « Nous avons opté pour le retour à la protestation étant donné que les choses n’ont pas évolué comme l’avait promis le ministre de tutelle », lit-t-on dans le communiqué.

Le syndicat dénonce « la démarche du fait accompli » adoptée par l’administration centrale dans l’organisation des concours de promotion aux grades de principal et en chef en décidant « d’exclure le SNPSP de tout le processus organisationnel et en se désengageant de l’accord conclu en réunion de conciliation », a souligné le syndicat.

Le Conseil national réitère sa demande de reporter, à la rentrée sociale, la tenue du concours de promotion afin de permettre une concertation sur les modalités de son organisation et garantir un déroulement dans la transparence pour l’ensemble des praticiens médicaux généralistes de santé publique.

Le SNPSP rappelle, par la même occasion, son attachement et celui des adhérents au règlement de l’ensemble des points de la plate-forme des revendications socioprofessionnelles ayant fait l’objet de négociations, à savoir l’intégration au grade de principal des praticiens médicaux généralistes concernés par l’instruction 968 du 16 septembre 2014 du Premier ministre, l’alignement entre anciens et nouveaux diplômes de doctorat en médecine dentaire/pharmacie avec classification sur la grille des salaires des fonctionnaires, mais aussi l’intégration du SNPSP à part entière dans le processus d’organisation des concours de promotion aux grades de principal et en chef, et l’ouverture officielle du projet d’amendement du statut particulier des praticiens médicaux généralistes de santé publique.

Le Syndicat national des praticiens de santé publique affirme enfin « être déterminé plus que jamais à défendre l’intérêt de ses adhérents », et ce tout en réitérant son appel à la vigilance et à une mobilisation sans faille pour faire aboutir dans la dignité ses revendications qualifiées de « justes et légitimes ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email