-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

Le SG Adjoint et Directeur Exécutif de l’ONUSIDA en Algérie

Le SG Adjoint et Directeur Exécutif de l’ONUSIDA en Algérie

M. Michel Sidibé, Secrétaire Général Adjoint des Nations Unies et Directeur Exécutif de l’ONUSIDA, Programme Commun des Nations Unies sur le VIH/Sida, est en visite en Algérie.
Cette visite est la Deuxième après celle d’Avril 2012, avons-nous appris auprès du directeur Pays de ONUSIDA, M Adel Zeddam.

Lors de sa visite en Algérie, M. Sidibé rencontrera son excellence M. RamtaneLamamra, Ministre des Affaires Etrangères, Son excellence Abdelmalek Boudiaf, Ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, et Son Excellence Mme Mounia Meslem, Ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, ainsi que d’autres hauts responsables et partenaires nationaux clés, y compris la société civile engagée dans la lutte contre le VIH/Sida.

La visite de M. Sidibé s’inscrit également dans le cadre de l’organisation de la réunion de Haut Niveau des Femmes Leaders et VIH/sida dans la région, les 10 et 11 Novembre 2014,organisée par l’ONUSIDA et l’ONUFEMMES, en collaboration avec la Ligue des États arabes, et en partenariat avec le Gouvernement Algérien, vise à promouvoir et à consolider l’égalité entre les sexes dans la riposte au VIH/SIDA dans le cadre de la Stratégie Arabe de lutte contre le sida et l’agenda de développement de l’après 2015.

Cette plate-forme devrait se traduire par un appel unanime à l’action parmi les femmes leaders présentes à cette rencontre, en vue de définir les priorités et les messages clés pour un engagement politique soutenu pour mettre fin au VIH/Sida.

Au cours de sa visite, M. Sidibé participera à la célébration de la Journée des Nations Unies en présence de S.E. Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères ainsi que d’autres responsables de haut niveau, du Corps diplomatique, du personnel des Nations Unies et des médias.

L’Algérie est parmi les pays pionniers dans le Moyen Orient et l’Afrique du Nord pour son fort engagement dans la promotion de la participation politique des femmes, avec 21% de représentation féminine dans le Gouvernement (Ministres) et 31% de sièges dans le Parlement. Cet engagement, associé à des progrès réalisés dans la riposte au VIH/Sida, a été exprimé dans la Déclaration d’Alger sur les droits des personnes vivant avec le VIH de 2005, a ouvert la voie à l’enchainement d’autres actions dans la riposte.

L’Algérie qui assure un accès le plus avancé au traitement antirétroviral (ARV) dans la région et un financement interne de 97% de la riposte nationale, et enregistre de bons progrès de prévention de la transmission mère-enfant (PTME), est considérée comme une bonne pratique dans une région où la tendance de l’épidémie est à la hausse tandis que l’accès aux ARVs et à la PTME sont parmi les plus bas dans le monde. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email