-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le FLN exerce un chantage diabolique sur le FFS

Le FLN exerce un chantage diabolique sur le FFS

Le parti de Hocine Aït Ahmed est dans de mauvais draps. Il ne sait plus où donner de la tête. Le FLN de Amar Saâdani vient en effet de lui donner un ultimatum sous forme de chantage diabolique à quinze jours de la conférence nationale du consensus.

De quoi s’agit-il ? Le FLN ne demande ni plus ni moins au FFS que de lui céder sa place de principal initiateur de la conférence. Si le FFS accepte, il cèdera automatiquement tous les leviers à son rival qui pourra dès lors formater à sa guise la rencontre, puisqu’il aura toute latitude de trier sur le volet ses participants.

Or, le FFS veut une participation aussi large que possible pour donner du crédit à cette rencontre, y compris celle de l’opposition. Le SG du FLN revient encore sur une autre condition qu’il avait déjà posée, à savoir la remise en cause par le FFS de « la légitimité des institutions » en place, de la présidence de la République aux institutions élues. Pour lui, « il s’agit d’une ligne rouge à ne pas franchir ».

En clair, Saâdani veut doubler le FFS tout en mettant hors d’état de nuire les partis de l’opposition qui, il est vrai, militent depuis plus d’une année pour des élections présidentielles anticipées. Pourtant le FFS ne cesse de multiplier des signaux positifs à l’égard du pouvoir, le considérant comme un acteur incontournable dans l’équation politique. Saâdani met une troisième condition : il exige que les rencontres du parti se déroulent avec les formations politiques et non pas avec des personnes ou associations représentant la société civile, ajoutant que si l’initiative est nationale, les préparatifs devraient l’être aussi en s’accordant préalablement sur la liste des participants.

Et un droit de regard sur la liste des invités, en particulier des personnalités politiques. En fait, ces sont les personnalités que comptent convier le FFS qui ne sont pas du goût du chef du FLN. En particulier l’ex ministre des affaires étrangères, Ahmed taleb El Ibrahimi, à qui le FFS compte confier la présidence de la conférence.

Saâdani veut faire le ménage

En voulant ainsi avoir un œil sur la liste des participants, le FLN entend écarter les personnalités proches du FFS comme Mouloud Hamrouche, et des associations comme RAJ, la LADDH de Me Benissad dont les postions critiques vis-à-vis du FLN sont connues.

Du côté de l’opposition, Benflis, le coordinateur du Pôle des forces de changement qui regroupe plusieurs partis, le MSP de Mokri, le FC de Menasra et d’autres, ont déjà affiché leur disposition à participer à cette conférence. Reste le maillon dur de la CNTLD à savoir le RCD, Jil Jadid de Soufiane Djilali et le parti de Djaballah, qui ont indiqué leur refus de toute participation. 

En posant des conditions aussi insupportables, voire humiliantes pour le FFS, le leader FLN cherche en fait à faire machine arrière après avoir apporté dernièrement un soutien enthousiaste à l’initiative du FFS, laissant même entendre qu’il avait le feu vert du président Bouteflika.

Que s’est-il donc passé pour que Saâdani change de position ? La direction du FFS est aujourd’hui devant un dilemme cornélien. Accepter de telles conditions humiliantes ou rester droit dans ses bottes avec le risque d’un éventuel désistement du FLN, voire du RND. Mais si le FLN ou le RND manquent à ce rendez-vous, le FFS risque de se retrouver seul avec ses partenaires habituels, des représentants de l’ex-FIS et des acteurs de la société civile proches des thèses du parti. Pour l’instant, le FFS n’a pas encore répondu aux exigences du FLN, cherchant peut-être à gagner du temps.

Mais déjà un risque grave court sur cette conférence nationale que le FFS voulait le début d’une ère nouvelle pour l’Algérie. A vouloir regarder plus loin que son nez, le FFS démontre une nouvelle fois sa propension à faire de la politique plus…. autrement. Ce sera donc le MSP missionné par le FLN qui aura cette mission de rassembler l’opposition et les partis du pouvoir autour d’une même table. Le FFS attendra, comme d’habitude… 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email