Le chargé de la communication du MAK  arrêté à Oran – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Le chargé de la communication du MAK  arrêté à Oran

Le chargé de la communication du MAK  arrêté à Oran

Le chargé de la communication du mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK) classé organisation terroriste par les autorités, a été arrêté à Oran par les services de sécurité alors qu’il s’apprêtait à fuir le pays, ont indiqué jeudi, des sources sécuritaires.

Chargé de la propagande et de la subversion sur les réseaux au profit du MAK, Malla Jugurtha dit « Youba », s’est illustré par la propagation de publications et de tracts diffusés sur les réseaux sociaux et parmi les militants du mouvement séparatiste dirigé par Ferhat M’henni en exil en France, selon les mêmes sources.
Originaire de la Daïra d’Azzazga (Tizi Ouzou), le mis en cause a été interpellé à Ain Turk (littoral d’Oran) alors qu’il projetait de quitter clandestinement le territoire national à destination des côtes Espagnoles, ont précisé les mêmes sources.

Le 13 octobre dernier les services de la sûreté nationale ont déjoué des projets subversifs échafaudés par un groupe de 17 membres appartenant au MAK activant dans les les wilayas de Tizi Ouzou, de Béjaïa et de Bouira.

Les personnes interpellées projetaient de mener des «actions armées visant à porter atteinte à la sécurité du pays avec la complicité de parties internes prônant le séparatisme», selon la DGSN.
Les suspects ont avoué avoir été «en contact permanent via internet avec des parties étrangères opérant sous le couvert d’associations et d’organisations de la société civile et basées dans l’entité sioniste (Israël) et dans un pays d’Afrique du Nord», avait indiqué la même source.

Lire aussi : Ferhat Mehenni, Kabylie, Kurdistan et delirium tremens !

Le pays d’Afrique du Nord pointé du doigt n’a pas été nommé, mais l’Algérie avait rompu en août ses relations avec le Maroc voisin qui a apporté officiellement son soutien au MAK.

La DGSN annonce avoir obtenu des preuves numériques et précise que les aveux des mis en cause lors de l’enquête préliminaire « ont démontré que les membres de ce groupe terroriste étaient en contact permanent avec des parties étrangères via l’espace cybernétique ». Des aveux ont été diffusés par l’ENTV à la suite du journal du 20h00, mercredi.

« Le groupe activait sous couvert d’associations et d’organisations de la société civile implantées au sein de l’entité sioniste et dans un Etat nord africain », est-il indiqué dans le communiqué de la DGSN.

En septembre dernier, la DGSN avait annoncé l’arrestation de 27 individus à Kherrata (Bejaïa) et à Beni Ouartilane (Sétif), accusés d’appartenance à l’organisation terroriste “MAK” .

Lire aussi: Les services de sécurité déjouent un projet terroriste du MAK

Deux jours auparavant, la gendarmerie nationale avait annoncé avoir arrêté 30 suspects, dont sept membres du mouvement terroriste “MAK” qui ont été transférés au pôle pénal de Sidi M’hamed.
Six autres personnes affiliées au MAK ont été arrêtées le 12 septembre dernier à Bejaîa et Tizi-Ouzou.

L’Algérie, qui a émis un mandat d’arrêt international contre le chef du MAK Ferhat Mehenni, a accusé ce mouvement d’avoir des liens avec le Maroc. Le MAK et le Maroc ont été directement accusés d’avoir provoqué des incendies de forêts en Kabylie et dans d’autres wilayas durant le mois d’août 2021, considéré comme un acte de sabotage.

Lors du réunion extraordinaire, le 18 août dernier, du Haut Conseil de Sécurité, consacrée à l’évaluation de la situation générale dans le pays, le MAK et son corollaire Rachad, ont été accusés d’implication dans l’assassinat de l’artiste Djamel Bensmail, le 11 août dernier à Larbâa Nath Iraten dans la wilaya de Tizi-Ouzou.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email