-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’Algérie importera 1,5 millions de doses de vaccins avant la fin janvier

L’Algérie importera 1,5 millions de doses de vaccins avant la fin janvier

L’Algérie s’apprête à recevoir avant la fin du mois 1,5 millions de doses de vaccin contre la Covid-19, a appris Le Jeune Indépendant auprès de sources sanitaires. Cette commande se constitue de 500 000 doses du vaccin russe Sputnik V et d’un million de doses du vaccin chinois de Sinovac a précisé la même source qui a aussi fait que cet arrivage fait partie d’une commande globale de 13 millions de doses pour l’année en cours.  

Les autorités publiques peaufinent les derniers préparatifs avant le lancement de la campagne de vaccination contre le coronavirus qui a fait 103 611 cas et 2 831 morts. Les 1,5 millions de doses vont être acheminées vers l’Algérie dans les tous prochains jours alors que  plus de 8 000 centres de santé à travers le territoire national ont été mis mobilisés pour entamer la campagne de vaccination.

Les 13 millions de doses pour l’année 2021 vont être livrées sur trois à quatre tranches tandis la campagne d’acquisition se poursuivra au delà de l’année  avec un stock stratégique que l’Algérie a prévu d’acquérir auprès de plusieurs laboratoires, a souligné la même source.
En plus de la Russie et la Chine, les autorités sanitaires s’intéressent également au vaccin britannique «Oxford-AstraZeneca» car il ne posera pas de problème de conservation et de distribution, comme c’est le cas avec le vaccin de Pfizer et BioNtech. L’Algérie va également réceptionner des doses grâce au système COVAX de l’OMS, dont elle fait partie. Ce dernier est un mécanisme de groupement des achats coordonné par l’Alliance Gavi pour les nouveaux vaccins anti-COVID-19 qui garantira à chaque pays participant un accès juste et équitable aux vaccins grâce à un cadre d’allocation que l’OMS est en train d’élaborer.

Lire aussi : l’Algérie a commandé le vaccin chinois CoronaVac

Contacté par Le Jeune Indépendant, le Dr Abdelkrim Touahria membre du comité scientifique chargé du suivi et de l’évolution du coronavirus en Algérie a affirmé que la campagne de de vaccination s’étalera tout au long de l’année 2021 dans les 8 000 centres dédiés à travers le territoire national, pour ce qui est des personnes prioritaires, il explique que le comité scientifique a décidé de «vacciner les personnels de le santé et les travailleurs les premiers rangs ainsi que les personnes âgées de plus de 65 ans, les personnes atteintes de maladies chroniques».  Les personnes en bonne santé et âgées de 18 ans et plus seront les derniers à bénéficier du vaccin.

D’autre part, le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid avait affirmé lors d’une interview accordée à la chaîne de télévision russe Russia Today que l’Algérie avait besoin de 40 millions de doses du vaccin anti-Covid-19 afin de vacciner 70% de la population pour garantir une immunité collective. Toutefois il n’a pas préciser si ce chiffre sera atteint cette année ou dans le plus long terme. Le premier responsable a souligné qu’aucun « aucun laboratoire ne peut fournir une telle quantité (40 millions de doses), c’est le raison qui a poussé le comité scientifique à élaborer une liste de six vaccins différents, entre autres le vaccin chinois ».

Pour ce qui est des deux premiers vaccins que l’Algérie va réceptionner il s’agit du vaccin Spoutnik V qui a une efficacité estimée à 91,4 %. L’efficacité du vaccin Spoutnik V contre les cas graves d’infection à coronavirus est de 100 %. Pour sa part le vaccin CoronaVac, développé par le laboratoire chinois Sinovac Biotech, entraîne une réponse immunitaire, et pouvant atteindre une éfficacité de 79 %  Le vaccin CoronaVac se base sur un principe de vaccin vivant atténué. L’objectif est d’injecter une version affaiblie du SARS-Cov-2 dans l’organisme afin de stimuler le système immunitaire.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email