Ksar El-Boukhari : Des locaux professionnels convertis en polyclinique – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Ksar El-Boukhari : Des locaux professionnels convertis en polyclinique

Ksar El-Boukhari : Des locaux professionnels convertis en polyclinique

Des locaux professionnels situés dans la commune de Ksar El-Boukhari, 65 km au sud du chef-lieu de wilaya, seront transformés en polyclinique. Une décision qui a été prise par les autorités afin d’« alléger la pression exercée sur les structures de santé et offrir de meilleures prestations et des soins aux populations ».

Pour rappel, la commune a enregistré un apport démographique résultant de l’arrivée de populations venues des zones éparses vers le chef-lieu de commune au cours de ces dernières années. Un phénomène qui n’a d’ailleurs pas manqué d’avoir un effet négatif sur les différents services publics dont ceux de la santé publique.

Répondant aux doléances des citoyens, le wali, Djahid Mous, a instruit les responsables du secteur de la santé publique et les autorités locales de la daïra et des communes de tout mettre en œuvre par la reconversion des locaux professionnels en polyclinique « afin de réduire la pression que connaissent les établissements de santé publique ».

Après consultation et échange avec les élus et les représentants de la société civile, et dans le but d’améliorer la vie des citoyens de l’agglomération du chef-lieu de la commune, il a été convenu de transformer les locaux professionnels situés au quartier chahid Toumi-Abdelkader, à Zobra, en une polyclinique en vue de prendre en charge les malades de la zone considérée. 

Les autorités ont également pris la décision d’évacuer les locaux occupés par des artisans actifs en procédant à leur indemnisation par les services de l’APC de Ksar El-Boukhari, est-il indiqué, alors qu’une réunion de coordination qui a regroupé le chef de daïra, le P/APC et le directeur de l’EPSP de Ksar El-Boukhari ainsi que le bureau d’études a eu lieu en vue du lancement rapide des travaux de réalisation d’une polyclinique.

On indique que la réalisation du projet se fera selon les standards modernes et sa dotation en moyens modernes pour offrir des soins dans un large éventail de spécialités, comme confirmé par le directeur de la santé et de la population de la wilaya de Médéa, Hadj Sadok. Ce dernier a indiqué à ce propos que « la réalisation d’une polyclinique s’inscrit dans le cadre de la feuille de route tracée par la tutelle pour la prise en charge du citoyen et dans le cadre des instructions données par le wali pour une couverture totale de la wilaya en infrastructures de santé ».

Et dans le but de donner un contenu concret au volet relatif à la continuité de service pour la prise en charge des populations des zones éloignées, il a été procédé à l’ouverture de points de garde au niveau de certaines polycliniques, dont les quatre derniers points de garde mis en service, à l’occasion de la célébration du 69e anniversaire du déclenchement de la Révolution, au niveau des communes de Sidi Damed, Ben Chicao, Zoubiria et Boghar, a indiqué le même responsable.

Pas moins de 39 points de garde sont répertoriés, en attendant d’augmenter graduellement ce chiffre pour couvrir toutes les polycliniques en fonction de la disponibilité de la ressource humaine et des moyens matériels nécessaires, a ajouté le même responsable.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email