Finance islamique : L'Algerian Union Bank élargit ses offres en Mauritanie – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Finance islamique : L’Algerian Union Bank élargit ses offres en Mauritanie

Finance islamique : L’Algerian Union Bank élargit ses offres en Mauritanie
Quatre nouveaux produits.

L’Algerian Union Bank (AUB), a lancé, ce samedi, en Mauritanie, des offres conformes à la finance islamique, avec la commercialisation de quatre nouveaux produits. Par la même occasion, elle a fait savoir qu’elle procédera bientôt à l’ouverture d’une troisième agence en Mauritanie. C’est ce qu’a indiqué un communiqué rendu public par la banque.

Ces nouveaux produits, baptisés « Mourabaha », « Moudaraba », « Selem » et « Qard Hassen », s’inscrivent dans la continuité du développement commercial de la banque en Mauritanie, a déclaré son directeur général, Merouane Aliane, cité dans le communiqué. Première banque algérienne à s’implanter à l’étranger, l’AUB, qui réaffirme sa volonté d’offrir à sa clientèle « une gamme de produits la plus complète possible », a également annoncé l’ouverture d’une troisième agence avant fin 2024.

Selon le même communiqué, avec cette nouvelle étape, l’Algerian Union Bank franchit une nouvelle étape dans son ambition de devenir un acteur majeur du marché mauritanien.

En plus de ces nouveaux produits, l’AUB a également fait savoir qu’elle travaille actuellement à finaliser ses produits monétiques et digitaux pour les commercialiser dans les mois à venir.

L’arrivée de l’AUB en Mauritanie s’inscrit dans le cadre de la stratégie de l’État algérien visant à faciliter l’investissement et les échanges commerciaux entre l’Algérie et l’Afrique.

L’Algerian Union Bank est la première banque algérienne à s’implanter à l’étranger. Elle a été créée en 2023 avec un capital de 50 millions de dollars. L’AUB est détenue à 40% par le Crédit populaire d’Algérie (CPA), à 20% par la Banque extérieure d’Algérie (BEA), à 20% par la Banque nationale d’Algérie (BNA) et à 20% par la Banque de l’agriculture et du développement rural (BADR). Elle propose une gamme complète de produits et services bancaires aux entreprises et aux particuliers, y compris des produits de la finance islamique. La banque est présente en Mauritanie et au Sénégal et prévoit de s’étendre à d’autres pays africains dans les années à venir.

Concernant les banques algériennes à l’étranger, il convient de noter que la Banque algérienne du Sénégal a été la première à avoir obtenu le sésame nécessaire au lancement de ses activités, suivie, peu après, par l’agrément de la Banque algérienne en Mauritanie. Ces deux banques sont positionnées essentiellement sur le créneau du commerce extérieur avec, plus concrètement, des produits et services bancaires et financiers destinés aux entreprises.

Le ministre des Finances, Laaziz Faïd, avait déclaré en septembre dernier, que «l’ouverture de banques algériennes à l’étranger, notamment en Afrique subsaharienne et en France, revêt un caractère géostratégique pour l’Etat algérien, tant sur le plan politique qu’économique ».

Au-delà de la dimension géostratégique, l’objectif de l’Algérie est de faciliter l’investissement dans le continent. Il s’agit aussi de créer les conditions pour augmenter le volume des échanges entre l’Algérie et ses partenaires de l’Afrique.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email