-- -- -- / -- -- --
Nationale

Khomri: Les propos de De Fontenay “méprisables”

Khomri: Les propos de De Fontenay “méprisables”

Le ministre de la Jeunesse, Abdelkader Khomri a décidé d’engager les procédures de retrait des droits d’organisation du concours “Miss Algerie” suite aux propos jugés “méprisables” de Mme Geneviève De Fontenay à l’égard de l’histoire du pays lors de l’évenement. C’est ce qu’a indiqué samedi un communiqué du ministère.

“A l’occasion de la cérémonie de clôture de la troisième édition du concours +Miss Algérie 2014+ organisée sous la responsabilité du détenteur légal des droits d’organisation à laquelle le ministère de la Jeunesse a accordé son patronage et ce, compte tenu de ses missions qui vont dans le sens de la mobilisation des jeunes, Mme Geneviève de Fontenay, a tenu des propos méprisables et condamnables à l’égard de l’Histoire de notre pays”, a expliqué la même source.

Face à la “gravité” de l’incident, le ministère a précisé que “la prise de parole, par ailleurs fortement conspuée par toute l’assistance, de Mme De Fontenay n’a à aucun moment été programmée”.

“Après un sévère rappel à l’ordre, la susnommée a tenté de rectifier ses dires et a tenu des propos élogieux à l’égard de l’Algérie tout en s’excusant”, a ajouté la même source.

Le ministère a tenu a faire savoir que Mme De Fontenay n’était qu’une “simple invitée” par l’organisateur, “n’a bénéficié d’aucune indemnité sous quelque forme que ce soit et n’a assumé aucune fonction lors de cet événement”. De Fontenay, 82 ans, a écourté son séjour en Algérie suite à cet incident.

“Le ministre de la Jeunesse condamne fermement de tels propos et a convoqué ce jour les organisateurs à qui il a exigé de fournir un rapport circonstancié”, a souligné la même source.

Il a décidé d’engager les procédures réglementaires de retrait des droits autorisant l’organisation du concours “Miss Algérie” auprès des organismes compétents, a conclu la même source.

Le concours Miss Algérie a été organisé par la société “Gem entertainement”, spécialisée dans l’événementiel. Le jury du concours, présidé par le réalisateur Djâafar Gacem, était composé notamment l’ex-judokate Salima Souakri et de la journaliste Soraya Bouâmama.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email