-- -- -- / -- -- --
Nationale

Interview exclusive du P/APW de Bejaia :

Interview exclusive du P/APW de Bejaia :

Le Jeune Indépendant : Quel est le rôle des élus au sein de l’APW ?

Mohamed Bettache : « Avant tout, je tiens à présenter toutes mes condoléances aux victimes des éboulements d’Aokas, comme je souhaite un prompt rétablissement aux blessés. C’est douloureux d’assister à un drame pareil alors que nous avons déjà attiré l’attention des pouvoirs publics sur les risques de chute de rochers de cette montagne.

Malheureusement, notre appel est resté sans écho. Concernant le rôle de l’élu au sein de l’APW, celui-ci est régi par la loi 12/07 du 21 février 2012, portant code de wilaya, qui fixe ses prérogatives.

En ce sens que l’APW est une assemblée délibérante, de proposition et d’intervention au niveau de certains secteurs comme l’éducation (aides pour les grosses réparations d’écoles, du transport scolaire, des cantines, etc.), au niveau des chemins de wilaya, l’aide aux communes, l’aide aux mouvements associatifs, sportifs, culturels et cultuels, etc. L’APW engage des réflexions pour le développement de la wilaya en proposant aux pouvoirs publics des projets structurants.

Il y a lieu d’insister sur le fait que le code de wilaya a restreint le rôle de l’élu au simple pouvoir de proposition et de suivi des projets. Il n’est nullement responsable ni de la gestion ni de l’exécution des programmes et projets dont a bénéficié notre wilaya.

Comme nous l’avons toujours signalé, notre wilaya accuse du retard en matière de développement, tous secteurs confondus. Le citoyen, en effet, ne voit pas son quotidien s’améliorer surtout concernant le problème de l’emploi et celui du logement.

L’absence de planification et l’insuffisance d’études concernant les projets font que ces derniers accusent beaucoup de retard. Lors de la présentation du bilan du wali durant l’année 2013, seulement 27 % des crédits ont été consommés.

L’administration doit faire plus d’efforts dans le suivi des projets et donc leur exécution. A l’occasion de la visite du Premier ministre à Béjaïa, nous avons attiré son attention sur la situation de la région en matière économique, sociale et de la jeunesse. C’est dans ce sens que nous lui avons soumis quelques propositions susceptibles de soulager le quotidien de nos citoyens et d’améliorer leur niveau de vie.

Nos revendications concernent le désenclavement de notre région par un projet de route Béjaïa-Alger, qui longera le littoral, la création d’une ville nouvelle sur la côte Ouest dont le foncier commence à être bradé, un complexe pétrochimique, qui accuse du retard pour être inscrit, l’extension du port et de l’aéroport, l’incitation des investisseurs professionnels à s’installer dans notre région, l’inscription de projets d’infrastructures sportifs et culturelles dont souffre notre wilaya, l’organisation d’une année du savoir et du dialogue des civilisations à Béjaïa, à l’instar d’Alger, Tlemcen et Constantine , l’Aménagement et dépollution de l’oued Soummam, la dotation de notre wilaya de mini-stations d’épuration, dotation d’un fonds de montagne, dotation d’une infrastructure hospitalière (CHU), l’implantation de directions régionales au niveau de notre wilaya, la délocalisation de la zone industrielle de la commune de Béjaïa et réhabilitation de toutes les zones d’activité de notre wilaya. 

Notre rôle, comme nous l’avons signalé, consiste à militer et à revendiquer plus de programmes et de projets. Nous sollicitons du Premier ministre un programme spécial pour notre région, laquelle a accusé un retard considérable durant plusieurs années. »

Quelle est la raison du conflit au niveau de l’APW ?

« L’Assemblée populaire de la wilaya de Béjaïa a connu un changement de majorité, ce qui a entraîné des problèmes dans le fonctionnement de l’Assemblée. Nous sommes toutefois optimistes quant au règlement de ce conflit lors de la prochaine session. »

Pourtant le FFS a perdu la majorité à l’APW ?

« Proportionnellement parlant, le FFS est toujours majoritaire au sein de l’APW, bien que trois élus aient démissionné de la liste FFS de l’APW. »

Est-ce que le wali joue le rôle de pompier dans cette nouvelle Assemblée ?

« Le wali n’a jamais joué ni le rôle d’arbitre ni celui de pompier. Au contraire, nous avons l’impression qu’il a prit partie. Concernant l’absence de fonctionnement de l’APW, seule la population qui nous a accordé sa confiance peut ressentir cette situation, particulièrement le mouvement de jeunesse pour ce qui est des subventions mais aussi les communes par rapport aux aides octroyées.

C’est dommage que certains responsables font dans la gestion et la manipulation de l’information, ce qui risque de porter atteinte à la stabilité de note wilaya au lieu de s’investir pour un développement harmonieux de celle-ci. »

Quelles sont les conséquences de ce blocage ?

« Hélas, les commissions ne fonctionnent plus et ne sortent plus sur le terrain. Même lorsqu’on sollicite l’administration de mettre à la disposition des commissions des véhicules pour des sorties, cette dernière refuse pour des raisons que nous ignorons. »
On vous reproche de sacrifier l’APW à des ambitions sénatoriales ?
« Sérieusement, c’est de la pure intox. Je n’ai pas de commentaire à faire à ce sujet. »

Quelle issue préconisez-vous ?

« Que tous les élus se conforment au code de wilaya et reviennent à la raison afin d’honorer notre mandat, c’est-à-dire être au service de la population de la wilaya. Notre population n’a que faire des malentendus existants entre les élus. Elle attend de nous que nous soyons à la hauteur de la confiance qu’elle nous a accordée et surtout que nous investissions les moyens dont nous disposons pour répondre à leurs attentes. « 

Un dernier mot ?

« Nous souhaitons qu’il y ait plus de progrès dans notre région à l’effet d’assurer la stabilité et le bien-être de celle-ci mais aussi celle de notre pays, l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens du Sud en général et de Aïn Salah en particulier. Ces derniers vivent en effet des moments difficiles. Nous souhaitons qu’une solution leur soit apportée pour les soulager et nous les assurons de tout notre soutien. »

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email