-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

Information sanitaire: Le cadre règlementaire vient d’être finalisé

Information sanitaire: Le cadre règlementaire vient d’être finalisé

Le cadre réglementaire régissant le système d’information sanitaire vient d’être entériné, dans les établissements hospitaliers du pays, a annoncé, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf.

Cette mesure constitue « l’unique solution pour donner une impulsion qualitative aux établissements hospitaliers », a affirmé le ministre lors d’une conférence de restitution consacrée au développement et à la mise en œuvre du système d’information sanitaire en Algérie, organisée, samedi, à Alger.

En effet, le dévelopement du système d’information sanitaire demeure un outil pertinent pour le pilotage du secteur de la Santé à l’instar de ce qui se passe à travers le monde, et ce afin d’agmenter la qualité du service pour le malades dans toutes les structures hospitalières !

« La réforme de la gestion du service public dans le secteur de la Santé entre dans le cadre du programme du gouvernement visant à améliorer la prise en charge du malade en Algérie « , a indiqué le ministre de la Santé.

Dans ce cadre, il a souligné que les responsables du secteur œuvrent à mettre en place une réorganisation au standard international permettant au système national de santé d’intégrer tous les moyens technologiques de manière à avoir des outils pertinents pour le pilotage et une planification stratégique du secteur, a-t-il souligné.

Ce nouveau système « nous permettra de moderniser la gestion du secteur et de mettre en place un fichier informatisé des ressources humaines ainsi que d’avoir une idée précise immédiate de la situation de notre personnel », a-t-il ajouté, expliquant que ce nouveau procédé permettra aussi de gérer la carrière du personnel.
Estimant que le secteur de la Santé souffrait de deux contraintes, l’une organisationnelle et l’autre de gestion, M. Boudiaf a souligné la nécessité d’une « vision nouvelle, de la part aussi bien des professionnels que des partenaires, pour le relancer ».

Concernant le nouveau code de la santé, devant être réceptionné avant la mi-octobre prochaine, après enrichissement de la part des partenaires sociaux, le ministre de la Santé a indiqué attendre de ce texte qu’il « réponde aux attentes du citoyen et les place au centre des préoccupations ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email