-- -- -- / -- -- --
Nationale

Haddad compte s’allier avec Fiat

Haddad compte s’allier avec Fiat

Le PDG du groupe privé ETRHB Haddad, Ali Haddad a annoncé, mercredi, l’entame des négociations avec une « grande société italienne » pour la conclusion d’un contrat de construction de véhicules en Algérie. Selon lui, si les négociations venaient à aboutir, ce contrat avec ce constructeur italien de véhicules prévoirait la fabrication de 80.000 à 100.000 unités de véhicules par an en Algérie.

Interrogé sur l’identité de ce constructeur italien et l’ordre de grandeur de l’investissement prévu, le patron de l’ETRHB s’est gardé d’en donner plus de détails. Haddad, qui est également le président du Forum des chefs d’entreprises (FCE), fait partie de la délégation conduite par le ministre de l’Industrie et des mines, Abdesselam Bouchouareb qui effectue une visite de travail à Milan et à Rome du 24 au 26 mars.

L’Algérie et l’Italie signeront, plusieurs accords de partenariat dans le domaine industriel, tandis que la 3e réunion de haut niveau algéro-italienne se tiendra fin mai prochain à Rome, a-t-il indiqué à l’APS. Ces protocoles d’accord porteront, entre autres, sur la création de deux (2) sociétés mixtes algéro-italiennes spécialisées, respectivement, dans la production d’équipements électriques et la fabrication de céramique et produits sanitaires, précise le ministre.

Il s’agira de la création d’une société en partenariat entre la société algérienne de production de transformateurs électriques Electro-Industries (siège à Azazga, Tizi-Ouzou) et la société Terna Italia qui sera spécialisée dans la fabrication de transformateurs de grande puissance, précise M. Bouchouareb.

Il est également prévu, parmi ces accords, de la création d’une société mixte algéro-italienne-espagnole spécialisée dans la fabrication de produits en céramique, qui sera constituée entre le groupe public algérien Divindus (Diversindustrie, issu de la dernière reconfiguration des Sociétés de gestion des participations), et la société italienne Siti-B and T ainsi que la société espagnole Kerben.

Pour le ministre, le Forum algéro-italien sera aussi l’occasion de présenter de nouvelles opportunités de partenariats, de poursuivre les discussions sur des projets en cours et de finaliser, éventuellement, des discussions sur des projets suffisamment avancés dont un projet concernant l’affinage du plomb à Sétif. La réunion de fin mai, qui sera coprésidée par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et son homologue italien, sera couronnée par la signature d’accords (de partenariat) importants. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email