-- -- -- / -- -- --
Nationale

Fièvre aphteuse : Le lancement officiel des procédures d’indemnisation des éleveurs débutera la semaine prochaine

Fièvre aphteuse : Le lancement officiel des procédures d’indemnisation des éleveurs débutera la semaine prochaine

Lors d’une conférence de presse, organisée dimanche sous l’égide de l’Union générale des commerçants et artisans algérien UGCAA, le contrôleur général des services vétérinaires auprès du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, Abdelmalek Bouhbal, a affirmé que tous les éleveurs dont le cheptel bovin a été affecté par la fièvre aphteuse seront indemnisés à hauteur de 80% du prix réel de leurs bêtes sur le marché.

En effet, les procédures d’indemnisations de ces derniers seront entamées la semaine prochaine. Le même responsable a indiqué que le nombre de cas de fièvre aphteuse a atteint 3500, des pertes limitées par rapport à 1999 (4 millions de cas/ 9 millions d’euros). Pour sa part, le président de la Fédération nationale des éleveurs, Boukarabila Mouhamed, a souligné que la hausse des prix des viandes rouges sur le marché incombe en premier lieu au manque de fourrage, et le recul de la production qui se répercute sur les prix des viandes.

De plus, le même responsable a saisi l’occasion pour appeler le ministère de tutelle à arrêter la liste des vrais éleveurs pour barrer la route aux opportunistes qui bénéficient illégalement du soutien de l’Etat. D’autre part, le directeur général du contrôle de la qualité auprès du ministère du Commerce, Saadi Abderrahmane, a affirmé que les services du ministère n’ont relevé aucune augmentation des prix de la viande depuis l’apparition de la maladie.

Les prix de vente au niveau des marchés de gros et de détail sont communiqués quotidiennement pour enfin procéder au calcul de la moyenne des prix au double plan régional et national. De même, il a souligné l’existence d’une bonne coordination avec le ministère de l’Agriculture à travers l’équipe « vétérinaire commerce » et « vétérinaire protection de la flore » qui suivent la situation du cheptel jusqu’à son arrivée à l’abattoir, ainsi que sa commercialisation.

Enfin, il est à noter que la fièvre aphteuse ne cause pas la mort en cas de transmission à l’homme. Notons que cette maladie selon les analyses effectives se transmet à l’homme en cas de contact direct du sang humain avec le virus, selon les affirmations du président du club scientifique de l’Institut national de médecine vétérinaire, Rezzouk Fahem à l’APS.

Enfin, selon le même interlocuteur, les symptômes de transmission à l’homme se manifestent par une température élevée et des aphtes sur la muqueuse buccale qui ne peuvent pas causer la mort de personne. Notons qu’aucun médicament n’a été découvert à ce jour.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email