-- -- -- / -- -- --
Nationale

Fièvre aphteuse : La seconde expédition de vaccins réceptionnée

Fièvre aphteuse : La seconde expédition de vaccins réceptionnée

Plus de 280 000 doses de vaccin ont été réceptionnées pour lutter contre la fièvre aphteuse et tenter de diminuer sa vitesse de propagation qui a atteint 21 wilayas, selon le ministère de l’Agriculture et du Développement rural.

Celui-ci a fait savoir que la deuxième vague de vaccins destinés à la lutte contre la fièvre aphteuse vient d’être réceptionnée par les services vétérinaires du ministère. « La seconde expédition de vaccins destinés à la lutte contre de la fièvre aphteuse vient d’être réceptionnée, et comprends des quantités importantes de vaccins », a indiqué Abdelmalek Bouhbal, inspecteur général des services vétérinaires au ministère.

M. Bouhbal a précisé que la quantité réceptionnée avait été acheminée dans une première phase vers l’Institut national de médecine vétérinaire (INMV). Ce dernier va la distribuer à plusieurs laboratoires régionaux, particulièrement dans les sept wilayas les plus affectées par le virus à savoir Tlemcen, Mostaganem, Tiaret, Laghouat, Tizi Ouzou, Constantine et Annaba. Et d’ajouter que « ce nouveau quota de vaccins s’ajoute à celui acquis mercredi dernier par le ministère de l’Agriculture ». M. Bouhbal a indiqué que le ministère de l’Agriculture a prévu, pour lutter contre cette pandémie, « l’acquisition de 900 000 doses de vaccins « , ajoutant que « la distribution totale des vaccins interviendra vers la fin du mois en cours ». En outre, il a souligné que les nouvelles quantités de vaccins parviendront « graduellement aux services vétérinaires des wilayas concernées « .

Selon les experts, l’éradication définitive de cette maladie peut prendre une année après l’arrêt de la propagation de la maladie ; l’extermination de ce virus ne se fera pas avant le premier trimestre 2015. Il convient de préciser que depuis le début de la propagation de cette épizootie à haute contagion, au moins 20 wilayas ont été touchées.

Rappelons que le programme national de vaccination a touché 75 à 80% du cheptel bovin, soit 1,6 million de têtes sur un cheptel de près de 2 millions. Plus de 757 000 bovins ont été vaccinés par les services vétérinaires, ainsi que 850 000 animaux vaccinés entre janvier et mars dans le cadre des mesures préventives. Depuis son apparition fin juillet dernier, 964 animaux atteints ont été abattus et 10 autres enfouis ou incinéré, et plus de 214 foyers infectés ont été détectés. Par ailleurs le ministre de l’Agriculture, Abdelouahab Nouri, a tenté de rassurer les éleveurs touchés par l’épidémie en leur promettant un remboursement à hauteur de 80%.
Il rassure aussi les consommateurs que la viande et le lait de vache ne comportent aucun risque sur la santé publique.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email