-- -- -- / -- -- --
Nationale

Fièvre aphteuse : cordon sanitaire et 35.000 vaches vaccinés

Fièvre aphteuse : cordon sanitaire et 35.000 vaches vaccinés

Au moins 35.000 vaches ont été vaccinées, dimanche, à Mascara et Saida contre la fièvre aphteuse, la pandémie qui a commencé à toucher le cheptel national qu’un cordon sanitaire a été mis en place à Medéa.
A Saida Quelque 13.000 vaches ont été vaccinées contre la fièvre aphteuse durant la période allant de janvier à juillet de l’année en cours et 7.000 à Mascara. Pour mener à bien cette opération, 32 vétérinaires ont été mobilisés à Saida et 30 à Mascara.

L’objectif de cette nouvelle campagne est d’immuniser les bêtes contre cette zoonose et empêcher l’apparition de foyers de fièvre aphteuse dans les régions concernées.

Les responsables de l’inspection des services vétérinaires ont assuré que toutes les exploitations font l’objet d’une surveillance stricte et que les éleveurs ont été sensibilisés sur la gravité de cette zoonose et informés des démarches à entreprendre en cas de suspicion de cas de fièvre aphteuse. Les autorités concernées ont procédé notamment la fermeture des marchés de bestiaux et le contrôle strict des mouvements du bétail à travers le territoire de la wilaya de Saïda et de Mascara.

Un cordon sanitaire a été mis en place dans plusieurs communes de la wilaya de Médéa en vue d’éviter la propagation du virus de la fièvre aphteuse aux zones d’élevage, épargnées jusqu’ici par cette maladie, selon l’inspection vétérinaire de la direction locale des Services agricoles.

Le cordon sanitaire, qui couvre les communes des dairas de Souagui, Berrouaghia, Sidi-Naamane et El-Omaria, soit un total de 12 communes, est mis en place pour préserver le cheptel, tant bovin qu’ovin, des régions ciblées, d’une éventuelle propagation de ce virus, a-t-on indiqué de même source, précisant qu’un dispositif de veille sanitaire est opérationnel depuis plusieurs jours au niveau de ces dairas pour détecter les cas suspects et procéder à l’isolement des élevages susceptibles de représenter un risque pour le cheptel local.
Selon la même source, plus de 300 bovins affectés par ce virus ont été abattus dans la wilaya, depuis le début de l’opération de lutte contre la fièvre aphteuse.

Elle a fait également observer que tous les cas suspects ont été pris en charge par les inspecteurs vétérinaires mobilisés pour cette opération. S’agissant de l’opération de vaccination lancée au niveau de la wilaya, il est fait état de la vaccination de plus de 3700 bovins à travers les zones où des cas d’infection ont été recensés, notamment dans la partie nord-est de la wilaya, en l’occurrence dans les dairas de Tablat, Guelb-el-Kebir et El-Azzizia. 5000 doses de vaccins ont été livrés, rappelle-t-on, aux services vétérinaires de la wilaya dans le cadre de cette opération qui devra se poursuivre jusqu’à la maitrise totale de cette maladie, a-t-on noté.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email