-- -- -- / -- -- --
Nationale

Faux billets : Un Nigérian arrêté et placé en détention provisoire

Faux billets : Un Nigérian arrêté et placé en détention provisoire

Un faux-monnayeur de nationalité nigériane a été arrêté par la brigade économique et financière de la police judicaire de la sûreté de wilaya suite à une plainte d’un couple béjaoui victime de ses agissements. Ce dernier s’est spécialisé dans le trafic de la fausse monnaie et dans l’escroquerie.

« Il a escroqué A. F. (34 ans) et son époux T. H. (44 ans) leur soutirant une somme de 43 millions de centimes eu fausse monnaie en contre partie d’une somme Euros », indique la cellule de communication et de presse de la sûreté de wilaya. E. Z. âgé de 30 ans et résidant à la rue Tatah à Oran, n’a pas tardé à tomber dans les mailles du filet des enquêteurs de la brigade économique et financière. Celle-ci a découvert en sa possession des coupures sur lesquelles il y avait de la poudre noire, deux bouteilles de produits chimiques dont du métal monétaire ainsi que d’autres accessoires et outils utilisés dans la fabrication des faux billets.

L’individu a été présenté devant le mardi passé procureur de la République près le tribunal de Béjaïa pour tentative de trafic de fausse monnaie, détention de plusieurs produits chimiques pour la fabrication de faux billets de banque et escroquerie.

« L’affaire a été confiée au juge instructeur qui l’a placé en détention provisoire », selon le communiqué de la sûreté de wilaya, qui fait état également de l’arrestation de deux malfaiteurs auteurs d’un vol par effraction d’un magasin de jeux électroniques et jeux vidéo à Thala Ouriane par la police judicaire du 4e arrondissement. Ces deux bandits ont été appréhendés suite à une déposée par plainte la victime A. K. âgée de 22 ans.

Les deux mis en cause, A. L. (20 ans) et B.M.Y. (17 ans) ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Béjaïa mercredi dernier. Le premier a été placé en détention provisoire et le deuxième sous contrôle judicaire.

Il convient de noter aussi qu’une délégation de cadres de la police de la sûreté de wilaya et une équipe de médecins spécialisés de la Direction générale de la Sûreté nationale ont rendu visite aux blessés suite à des accidents de la circulation routière et qui se trouvent au CHU Khellil-Amrane. Cette initiative a été généralisée au niveau des 14 sûretés de daïra de la wilaya. La délégation s’est aussi rendue au Centre pour enfance assistée d’Ihaddaden.

« Ces sorties interviennent à l’occasion de la Journée mondiale des handicapés, qui coïncide avec le 3 décembre de chaque année », indique la cellule de communication et de presse de la sûreté de wilaya, ajoutant qu’ « une visite a été organisée au Centre pour la protection de l’enfance de Tichy où des portes ouvertes sur les actions et missions de la police, notamment le volet de la protection de l’enfance, ont été organisées en faveur de ces catégories d’enfants. Celles-ci ont été couronnées par une conférence animée par une équipe de médecins spécialisés sur les droits de l’enfant et leur prise en charge. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email