-- -- -- / -- -- --
Nationale

«El Yed Fel Yed» l’élan de solidarité des Algériens

«El Yed Fel Yed» l’élan de solidarité des Algériens

La chaîne privée Dzaïr TV vient de lancer sa nouvelle émission « El Yed fel Yed », pour aider les plus démunis qui n’ont pas les moyens de construire leur propre maison. Cette émission caritative de 52 minutes débutera le 22 novembre prochain à 21h.

« L’objectif c’est de montrer l’élan de solidarité qui caractérise les Algériens et de venir en aide aux familles à faibles revenus en leur permettant d’avoir une habitation décente », a déclaré Naim Soltani, l’initiateur de cette émission, lors d’une conférence de presse hier à Alger. Il a déclaré qu’il ne s’agit pas uniquement de faire du bricolage et d’apporter quelques décorations.
Mais le travail est beaucoup plus profond car il consiste souvent à rénover les constructions et à meubler toute la maison.

« Pour le financement de cette initiative, nous avons fait appel aux bénévoles et aux entreprises de construction de marque à l’image de Lafarge, qui nous fournit les matériaux de construction, ainsi qu’au géant de l’électricité Legrand pour nous fournir du matériel », a-t-il indiqué. Condor s’est engagé pour sa part pour l’équipement en électroménagers, Espace Rama pour leur ameublement et Algérie Télecom pour financer une partie de cette initiative.
Selon M. Soltani, l’idée de cette émission a germé depuis trois ans, notamment avec la crise du logement que vit l’Algérie depuis des années.

« Nous avons lancé notre appel via les réseaux sociaux et nous avons reçu 300 candidats parmi lesquels des habitants de bidonvilles et des locataires que nous avons éliminés de la liste », a-t-il révélé. La première expérience a eu lieu dans la commune des Eucalyptus, où la vidéo présentée par l’animateur Soltani montrait des parents avec leurs trois enfants dans une habitation complètement délabrée, des fils d’électricité suspendus et un semblant de cuisine vétuste.

Au bout de deux semaines, on revoit la maison complètement retapée grâce à une équipe de volontaires qui s’est donnée à fond pour un résultat splendide en un temps record. L’animateur de cette nouvelle émission raconte que l’aîné des enfants qui a 14 ans n’a jamais quitté sa commune. « Notre équipe a pris l’initiative de lui faire visiter Alger. Nous l’avons même emmené voir son idole le gardien du MCA, Fawzi Chaouchi », a-t-il affirmé.

La deuxième expérience de cette émission s’est déroulé à Bordj El Kiffan, pour venir en aide à un jeune de 30 ans. Fiancé depuis 7 ans, il ne pouvait pas se marier car il n’avait pas les moyens d’achever la construction de ses deux pièces. Quant à la dernière expérience, c’est à Ibahlal, un petit village des hauteurs de Bouira. « Grâce à nos bénévoles et à nos partenaires engagés, notre expérience a permis de transformer radicalement la vie de ces trois familles », s’est-il félicité. La première saison de cette émission comporte 30 parties à raison de deux par mois.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email