Disponibilité des médicaments : Aoun à l’écoute des opérateurs pharmaceutiques – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Lifestyle Santé

Disponibilité des médicaments : Aoun à l’écoute des opérateurs pharmaceutiques

Disponibilité des médicaments : Aoun à l’écoute des opérateurs pharmaceutiques

Le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun, a reçu une délégation de l’Union nationale des opérateurs de la pharmacie (UNOP), conduite par son président  Abdelouahed Kerrar, afin d’aborder certaines préoccupations liées à l’industrie pharmaceutique. C’est ce qu’a indiqué un communiqué du ministère.

Le débat a porté principalement sur les problématiques liées à l’enregistrement des produits pharmaceutiques, l’allégement des procédures en vue d’améliorer l’accès aux médicaments dans les plus brefs délais. La promotion de la production locale de médicaments à haute valeur ajoutée, à l’instar de l’insuline et des médicaments anticancéreux en mode « Full Process » a également été aux centres des discussions, mardi, entre le ministre et les opérateurs économiques.

D’autre part,  a été évoquée la nécessité de réviser les textes réglementaires afin de lever tous les obstacles auxquels font face les opérateurs pharmaceutiques, et de coordonner avec les autres secteurs ministériels concernés par la promotion de la production et de la distribution de certains médicaments, notamment les médicaments anticancéreux.

A l’issue de cette rencontre, le ministre a donné des instructions aux services ministériels concernés pour intensifier la coordination avec tous les acteurs. En outre, il a soulevé la nécessité pour les opérateurs pharmaceutiques d’adhérer aux efforts du ministère pour développer la numérisation du secteur et assurer la disponibilité des médicaments.

Il a aussi donné des directives afin d’organiser des rencontres et des journées de sensibilisation quant à la nécessaire adhésion à la démarche adoptée pour développer le secteur de la production pharmaceutique et garantir une disponibilité continue pour répondre aux besoins des patients.

Plusieurs mesures concrètes ont déjà été mises en place par la tutelle tels la création d’un groupe de travail mixte pour la simplification des procédures d’enregistrement des médicaments et le lancement d’un programme de soutien à la production locale de médicaments à haute valeur ajoutée. Il convient de noter que cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’une stratégie globale de développement du secteur pharmaceutique national. Cette stratégie vise à Réduire la dépendance du pays aux importations de médicaments et renforcer la souveraineté sanitaire de l’Algérie.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email