-- -- -- / -- -- --
Nationale

Développer les sports nautiques en protégeant la richesse halieutique

Développer les sports nautiques en protégeant la richesse halieutique

L’Office du complexe olympique Mohamed Boudiaf, a accueilli hier une rencontre nationale relative aux activités aquatiques et subaquatiques sportives et professionnelles, en axant cette journée sur le développement des pratiques sportives tout en préservant la richesse halieutique nationale.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’une nouvelle étape pour développer les sports nautiques, c’est ce qu’a affirmé le ministre des Sports Mohamed Tahmi dans une allocution lors de l’ouverture des travaux de cette rencontre.

« L’Algérie possède un littoral de plus de 1 400 km, il faut donner l’occasion aux jeunes et aux associations de pratiquer les activités nautiques et subaquatiques tout au long de l’année, pour qu’on puisse développer ce genre de sport », a-t-il dit.

M. Tahmi a souligné la nécessité de développer ce genre de sport, afin qu’il soit pratiqué dans les barrages et au bord des grandes rivières. Il a, en outre, annoncé la création de 20 nouvelles bases maritimes à travers toutes les wilayas côtières. « Ces bases qui vont être réalisées en 2015 vont permettre de développer ces activités prometteurs ».

Dans ce sens, le ministre des Ressources en eaux, Hocine Necib a fait savoir que les barrages vont être réaménagés afin qu’ils puissent accueillir les amateurs et les professionnels des sports nautiques.

« Nous avons déjà aménagé trois barrages Boukerdane dans la wilaya de Tipasa, Taksebt à TiziOuzou et Beni Haroun à Mila », en ajoutant que « huit autres grands barrages seront réceptionnés durant l’année prochaine, ces infrastructures seront exploitables pour des activités de pêche et de loisirs ».

M. Necib a de plus précisé qu’au niveau de Oued El Harrach qui subit actuellement une vaste opération de réaménagement, 250 hectares seront aménagés pour abriter des espaces de plaisance, pour le développement de ces sports.

Par ailleurs, le ministre de la Pêche et des Ressources halieutiques Sid Ahmed Ferroukhi, a indiqué que le rôle des associations est primordial dans « le développement durable de la pêche et de l’aquaculture ». M. Ferroukhi a mis l’accent sur l’importance d’établir un partenariat entre toutes les parties concernées en intégrant l’ensemble des acteurs prédominants dans la valorisation et la promotion des ressources halieutiques.

Sur un autre volet, le ministre a précisé qu’il existe une catégorie amateurs qui pratique la pêche artisanale dans un but lucratif. « 70% des bateaux de plaisance organisent des sorties en mer quotidiennement pour la pêche, il est difficile parfois de faire la différence entre un pêcheur amateur et un professionnel », a-t-il dit. Et d’ajouter que « la voile doit participer à la formation de marins ».

Il a souligné dans ce cadre sur la nécessité de prendre en charge la profession de plongeurs, afin que cette catégorie puisse relancer l’activité de la pêche durable au corail.

Il convient de rappeler que cette rencontre nationale organisée respectivement par le ministre de la de la Pêche et des Ressources halieutiques et celui des Sports est portée sur le thème « les activités nautiques et subaquatiques pour la préservation de la vie et des ressources halieutiques ». Ainsi, à l’issu de cette rencontre, les participants vont établir une liste de recommandations qui vont aider à élaborer une stratégie nationale pour développer ce genre d’activité encore méconnu du grand public algérien. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email