-- -- -- / -- -- --
Nationale

Des œuvres d’une valeur artistique insoupçonnée et forçant l’admiration

Des œuvres d’une valeur artistique insoupçonnée et forçant l’admiration

La ligue des arts plastiques de la wilaya d’Alger, en collaboration avec la Direction de la jeunesse, des sports et loisirs de cette même wilaya, organisent le premier Festival régional de jeunes talents au centre culturel KatebYacine de l’Etablissement arts et culture.

Ces jeunes viennent des neuf wilayas du centre dont Béjaïa, Sétif, Bouira, M’sila, Boumerdès, Tizi Ouzou, Ain Defla, Blida, Chlef, Tipaza, Bordj Bou Arréridj. A titre d’illustration, Nabil Hamma est natif de Kherrata, distante de cinquante kilomètres de Béjaïa.

C’est un amoureux et passionné de sa ville et de ses extraordinaires paysages. Il peint la nature tout en s’adaptant à la vie moderne d’aujourd’hui. Nabil Hamma s’oriente ainsi vers une technique artistique d’avant-garde qui est le pointillisme.

Ce jeune talent évolue par cette spécialité dans la pratique du design et ses compétences artistiques sont très prometteuses, surtout qu’il domine de nombreux genres des arts plastiques allant de la miniature à la peinture à huile et au crayon.
Un autre exemple est donné par Oussama Bouhi de Sétif, venant presque de la même région que Nabil Hamma.

Oussama Bouhi expose d’admirables tableaux réalisés au crayon. Il surprend par ses fines touches et la puissance de l’âme donnée au regard. « Nous organisons des visites guidées pour ces jeunes venus de l’intérieur du pays avec des sorties, notamment à Sidi Fredj et à des musées, ainsi que la projection de films », précise M. Larbi Makhlouf, vice- commissaire de ce festival régional des arts plastiques.

« Au dernier jour de ce festival, nous invitons nos jeunes à réaliser en commun une grande fresque au niveau du Bd Mohamed V », souligne M. Brahim Djellouli, commissaire de ce festival qui projette de donner un caractère national à l’avenir à ce festival pour faire participer les jeunes talents de toutes les wilayas.

Ce festival se termine ce mardi 16 décembre après six jours d’activités par une grande cérémonie au centre culturel de Zeralda. Ce sera la distribution des prix aux jeunes talents après délibération d’un jury de spécialistes en arts plastiques.

A ce sujet, M. Larbi Makhlouf affirme, « le festival compte cinq disciplines, la peinture à l’huile, à eau, le crayon, la miniature et la calligraphie. Il y aura quinze prix, soit trois lauréats dans chaque discipline avec un plus un prix pour le meilleur exposant et un autre récompensant le plus jeune de ces participants ».

Il faudrait saluer cette heureuse initiative de la ligue des arts plastiques de la wilaya d’Alger qui a ainsi soutenu et encouragé ces jeunes et fait découvrir des talents insoupçonnés forçant l’admiration.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email