-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

Des mesures d’urgence pour améliorer la prise en charge des cancéreux

Des mesures d’urgence pour améliorer la prise en charge des cancéreux

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf a présenté une série de mesures d’urgence pour améliorer la prise en charge des cancéreux dont la relance du plan national de lutte contre le cancer (2014-2019).

S’agissant de la radiothérapie qui souffre d’un grand déficit, le ministre de la Santé a affirmé, lors d’une évaluation du bilan des activités de 2014 et la présentation du plan d’action de 2015, que le centre de Blida et le CPMC d’Alger “ont été réhabilités en plus du renouvellement des équipements du centre d’Oran”.

Il a, en outre, fait savoir qu’”un partenariat stratégique a été conclu avec les fabricants d’équipements de radiothérapie en vue d’en approvisionner tous les centres et d’améliorer la prise en charge des malades dans toutes les régions du pays”.

Le ministre a insisté, dans ce contexte, sur la maintenance des équipements de radiothérapie soulignant la nécessité pour les fabricants de ces équipements d’ouvrir des filières à l’intérieur du pays en assurant la formation de radiothérapeutes.

Rappelant la relance des projets à l’arrêt relatifs à la réalisation des centres anticancers (CAC) dans les wilayas de Tizi-Ouzou, Annaba, Sidi Bel Abbès, Laghouat et Tlemcen dont la réception est prévue pour 2015, M. Boudiaf s’est dit satisfait du rôle des CAC de Batna et Sétif ouverts le 2ème semestre de l’année 2014, en termes d’amélioration et de réduction des délais des rendez-vous de radiothérapie.

En plus de l’ouverture des services et unités de chimiothérapie au niveau de toutes les wilayas du pays en vue de rapprocher les soins du citoyen, le ministre a insisté sur la formation des médecins généralistes dans ce domaine, assistés par des équipes paramédicales afin qu’ils puissent prendre en charge les malades.

Dans le cadre du plan national de lutte contre le cancer dont le suivi et l’évaluation sont assurés par le Pr Messaoud Zitouni, M. Boudiaf a précisé qu’un fichier électronique national serait mis en place dans l’objectif de recenser le nombre exact des types de cancers répandus en Algérie et des cancéreux. Ce plan renferme tous les éléments liés à cette maladie notamment la formation, la formation continue, la prévention, la sensibilisation, les stratégies de traitement consensuelle et la recherche. 

Près de 50.000 nouveaux cas de cancer sont enregistrés chaque année dont sept types de cancer très dangereux, à savoir le cancer du sein (10.000 nouveaux cas/an) et du col de l’utérus chez la femme, le cancer des poumons et de la prostate chez l’homme, le cancer de l’appareil digestif, du colon et du rectum chez les deux sexes.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email