-- -- -- / -- -- --
Nationale

Des logements et des augmentations de salaires pour les pompiers

Des logements et des augmentations de salaires pour les pompiers

La visite hier à Constantine du directeur général de la Protection civile (DGPC) n’était guère une sinécure. Le colonel Mustapha Lehbiri a, lors d’un parcours marathonien qui l’a mené aux quatre coins de la wilaya, procédé au renforcement de son secteur dans la capitale de l’Est.

Au centre d’une protesta au sein de son corps où quelques jours plus tôt on réclamait, à partir de la capitale, son départ, l’homme avait plutôt l’air serein, se contentant de poursuivre sa mission de réformer ce corps paramilitaire en rappelant son leitmotiv : « Une unité par daïra », et laissant à l’un de ses adjoints le soin d’affronter la ligne de front.

Ainsi, le sous-directeur de l’information et des statistiques à la Direction générale de la Protection civile (DGPC), le commandant Farouk Achour, a rappelé dans un point de presse animé en marge de cette visite la position de principe de la DGPC de ne dialoguer qu’« avec les organisations syndicales agréées, ayant une représentativité conforme aux textes régissant leur activité ». L’accompagnateur du DGPC a précisé que le « Snapap n’a pu réunir les conditions édictées par la réglementation » et, de ce fait, a-t-il ajouté, « le Snapap ne peut se prévaloir du droit de défendre les intérêts des travailleurs de la Protection civile qui sont protégés par les dispositions statutaires et les lois de la République ».

L’amélioration de conditions socioprofessionnelles des agents de la Protection civile a été évoquée par le commandant Achour qui a précisé, par ailleurs, que « la récente augmentation des salaires dont a bénéficié ce corps entrera en vigueur dès le mois prochain ». Une tentative de tuer dans l’œuf la protesta.

Concernant la visite de travail du colonel Lehbiri, en plus de l’inauguration d’unités secondaires, l’hôte de la ville des Ponts a procédé à l’inspection d’autres en sus du lancement d’un chantier pour la réalisation d’une unité principale à la ville nouvelle, de logements ou encore d’infrastructures sportives adjacentes.
L’inauguration d’un poste avancé à la sortie ouest de la ville, au niveau du point dit Polygone, a constitué le premier point de la virée constantinoise du chef des pompiers.

Cette unité, qualifiée de stratégique pour la prise en charge des secours au niveau de la région où sont concentrées pas moins de six importantes cités a été en plus de groupes d’intervention rapide, dotée d’un centre cynotechnique pour la prise en charge des cas de recherche sous les décombres nécessitant l’intervention de chiens renifleurs. Six équipes cynophiles sont déjà à pied d’œuvre.

Le premier pompier du pays a, par ailleurs, inspecté l’unité secondaire de la localité de Hamma-Bouziane où les travaux ont été finalisés et n’attendent que le raccordement au gaz et à l’électricité.

Les habitants de la troisième commune de la capitale de l’Est avaient auparavant recours aux secours des agents des communes voisines de Didouche-Mourad et Ibn-Ziad. La localité de Aïn Abid n’est pas en reste. Une autre unité secondaire, baptisée au nom du chahid Chouaf Tarek, a été inaugurée au niveau de la localité. Les habitants de la commune la plus lointaine -au sud-est- du chef-lieu de wilaya n’auront désormais plus recours aux services des agents d’El-Khroub.

A l’autre bout de la capitale de l’Est, le premier soldat du feu a, dans le sillage de sa virée, procédé à l’inspection de l’unité principale Benatallah-Mohamed-Cherif, sise à la ville nouvelle Ali-Mendjeli.

Le premier lot de ce projet a d’ores et déjà été réalisé et comprend une salle de sport et un terrain mateco dont les travaux d’aménagement ont été finalisés. Le second est constitué de 20 logements, d’un célibatorium et d’une tour de manœuvres.
La Protection civile s’est dotée au cours de cette année de pas moins de 23 véhicules de diverses catégories et de deux engins de traction, avons-appris par ailleurs. Ces véhicules visent à renforcer le parc roulant mis à la disposition des diverses unités réparties à travers la wilaya.

Selon le chargé de la communication de ce corps, une centaine d’agents poursuivent actuellement leur formation et devront intégrer leurs unités à partir du mois de février prochain, ce qui portera, nous précise-t-on encore, l’effectif de ce noble corps à 1 154 agents répartis à travers les 11 unités éparpillées sur les six daïras de Constantine. Un redéploiement qui viendra à point nommé renforcer la présence de ce corps à travers Constantine qui s’apprête à accueillir, à partir du mois d’avril, la manifestation « Constantine capitale de la culture arabe ». 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email