-- -- -- / -- -- --
Nationale

Des dégâts considérables sur le réseau routier

Des dégâts considérables sur le réseau routier

D’importants dégâts ont été générés par les précipitations hivernales qui ont affecté ces derniers jours la wilaya de Béjaïa, notamment le réseau routier, et ce à travers plusieurs localités de la wilaya.

Des éboulements et des glissements de terrain ont en effet été enregistrés dans ces zones. Sur la RN 75, à Kendira, des chutes de roches ont été relevées hier matin, obstruant de la chaussée et paralysé le trafic routier. Les services de la DTP ont procédé au déblayement la chaussée avant de fermer cette route à partir de 19 h, et ce à titre préventif.

A Souk Ouffela, c’est le CW 173 qui a été coupé suite à des éboulements. Même chose pour le CW 21 au lieudit Amtik Ouguemoune, dans la commune de Semaoune. Les CW 17 et 15 ont été coupés pour les mêmes raisons, au niveau de Tamridjt et Tizi N’Berber. La RN 09 a aussi été touchée hier par des chutes de pierres à Darguina. Un glissement de terrain a eu lieu au village Saâdane.

A Afra, 4 maisons ont été emportées par des eaux boueuses. Les familles sinistrées ont tout perdu. Elles sont aujourd’hui sans abri, devant l’impuissance des autorités locales. Toujours à l’est de la wilaya, les crues de Oued Aguerioune ont endommagé plusieurs infrastructures de base comme le stade communal, l’arrêt de bus et une partie de l’entreprise SOMPAC. 

La RN12, était coupée hier pour sa deuxième journée consécutive par les crues de Oued Soummam qui ont été accentuées par des lâchers de 25 000 m3 d’eau du barrage Tichi-Haf (Bouhamza). Oued Soummam, qui a quitté une fois encore son lit dans cette partie de la wilaya, a inondé également des champs agricoles, des vergers et a endommagé des ruches, des poulaillers, etc. Plusieurs éboulements et glissements de terrains se sont produits aussi dans la municipalité de Feraoune, selon M. Karim Aghilès, P/APC de la localité.

« Pas moins de 24 familles des villages Iaâdnanèns et Aït Ouanir sont menacées par les éboulement », nous a-t-il indiqué hier. Un mouvement du sol ayant généré un éboulement a eu lieu sur le CC reliant le chef-lieu de Feraoune et Tifrithine, à Tagma. A Iguer-Ali, un autre glissement de terrain a eu lieu hier matin. Même chose à Irkadens où la route est carrément coupée suite à des glissements de terrain.

A Aït R’zine, un dalot a été endommagé par les eaux de Oued Soummam au lieudit Ichoukar. Une partie de ce petit et ancien ouvrage a été emportée par les eaux et une autre a été endommagé. Cette situation a contraint les habitants de plusieurs villages (Tizi Alouane, Ouizrane, Guenzet, etc.) de faire le détour par Allaghane pour aller à Akbou et Béjaïa.

Par ailleurs, un glissement de terrain a endommagé la route menant au village Iaâzounène, dans la commune d’Ighram suite aux pluies abondantes qui se sont abattues sur cette commune montagneuse. Le mouvement du sol a commencé ici en 2003.

Hier, il a endommagé près de 100 mètres du chemin. L’APC a mobilisé ses employés et ses engins et a tenté de restaurer provisoirement cette route pour désenclaver le village en permettant ainsi aux véhicules de passer. Aussi, plusieurs autres routes et chemins ont été également endommagés suites aux intempéries qui ont affecté la wilaya ces derniers jours.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email