-- -- -- / -- -- --
Nationale

Déploiement de l’armée marocaine: mise en garde de la RASD

Déploiement de l’armée marocaine: mise en garde de la RASD

Un important dispositif militaire a été mis en place dans de nombreux lieux stratégiques et sensibles du Royaume chérifien (aéroports et grandes villes).Cet important dispositif sécuritaire qui inclut aussi les terres sahraouies occupées suscite pleines d’interrogations.

En réaction à ce déploiement militaire, le président sahraoui, Mohamed Abdelaziz met en garde contre une éventuelle agression marocaine contre les territoires sahraouis, qui aura des répercussions graves sur la stabilité et la paix dans les régions du Maghreb et du Sahel. Le chef d’Etat sahraoui a indiqué que « les Forces armées royales (FAR), sont déployées depuis une semaine dans les territoires occupés », précisant qu’elles sont en état d’alerte maximale.

Dans une lettre adressée au secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-Moon, M. Abdelaziz a fait part de sa « profonde » préoccupation « quant aux développements que connaissent les territoires occupés du Sahara occidental ». Il a estimé qu’il s’agit d’une « mobilisation sans précédent de l’armée marocaine depuis la signature du cessez-le-feu entre les armées sahraouie et marocaine le 6 septembre 1991 ». Et d’ajouter que la concentration de l’armée coloniale dans certains axes, tels que Guelta Zemour et Ousserd, où se situent l’armée, l’administration, les civils sahraouis et les centres de l’ONU laisse à croire que le Maroc prépare « une éventuelle offensive contre les territoires libérés du Sahara occidental ». Une telle offensive serait, « une violation du cessez-le-feu conclu entre les deux parties en conflit, entre le Front Polisario et le Royaume du Maroc en 1991 », a-t-il prévenu. En outre, le président sahraoui a sollicité l’intervention de l’ONU pour « pour empêcher en urgence le Maroc de perpétrer un tel acte qui aura des conséquences néfastes sur les efforts des Nations Unies et sur la paix, la sécurité et la stabilité de la région ».

Pour rappel, l’assemblé générale des Nations unis devra se prononcer début septembre dans sa réunion annuelle sur la question sahraouie, le trouble jeu du Maroc est-il une manœuvre, pour gagner du temps après son flagrant échec sur le plan diplomatique ?

Selon des medias marocains et des sites spécialisés, l’armée marocaine a déployé des batteries de missiles de type 90 Skyguardet batteries antiaériennes de type M167 Towed Vulcan à longue portée dans plusieurs villes et lieux stratégiques en plus de régiments de l’armée de terre mobilisés dans tout le royaume. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email